La référence des professionnels
des communications et du design
Dossier
Enjeux dirigeants 2015: les médias

Jean-Martin Provencher: programmatique en croissance

La programmatique directe, qui ne représente actuellement que 8% de la part d’achat programmatique, est appelée à passer à 42% en 2016, d'après le directeur des opérations de District M.

jean-martin provencher

Que garderez-vous à l'oeil en 2015?
Nous pourrions croire qu’avec une si grosse année (10B$ d'investissements publicitaires aux États-Unis en 2014), nous vivons l’avènement de l’achat programmatique dans le placement publicitaire web. 2014 aura assurément été une année pivot pour cette forme d’achat, mais nous continuerons d’observer une croissance très forte en 2015.

La méthode derrière l’achat programmatique, elle, va évoluer, alors que la programmatique directe, qui ne représente que 8% de la part d’achat programmatique, est appelée à passer à 42% en 2016. Par opposition aux enchères en temps réel, la programmatique directe permet l’achat d’inventaire par des ententes directes entre vendeurs et acheteurs à un prix (CPM) prédéterminé.

De plus en plus d’annonceurs iront vers des formats natifs, de l’inventaire vidéo et d’autres formats d’impact.

La méthode elle-même change, mais qu'en est-il des formats?
En plus de la méthode, la variété des formats qui transigeront sur la plateforme programmatique sera également bonifiée en 2015, alors que nous verrons de plus en plus d’annonceurs aller vers des formats natifs, de l’inventaire vidéo (pre-roll) et d’autres formats d’impact. Ce seront des solutions intégrées aux multiples plateformes programmatiques qui faciliteront l’accès à cet inventaire pour les agences et annonceurs qui délaisseront en partie les bannières standards.

Au fil de cette évolution rapide, District M, avec ses solutions technologiques et son approche holistique, compte être un facilitateur pour accompagner agences, annonceurs et éditeurs dans cette année qui s’annonce excitante! 

Jean-Martin Provencher est directeur des opérations de District M.

comments powered by Disqus