La référence des professionnels
des communications et du design
Dossier
Enjeux dirigeants 2015: les médias

Alain Desormiers: changements et remises en question

«Sur la longue liste des sujets à surveiller en 2015, on retrouve surtout des éléments liés aux médias numériques», observe le chef de la direction de Touché!, PHD Montréal et OMD Montréal.

alain desormiers

Que garderez-vous à l'oeil en 2015?
2015 s’inscrira dans le même continuum de changements profonds de notre industrie, caractérisé par des remises en question de certains modèles d’affaires et une exploitation de plus en plus sophistiquée du big data.

Nous garderons à l’œil, par exemple, l’abandon des éditions papier de La Presse en semaine, qui, semble-t-il, est pour un avenir prochain. Ce changement de modèle vers La Presse+ est convaincant a priori, mais sera-t-il à terme générateur de suffisamment de revenus publicitaires pour soutenir une salle de presse aussi imposante? C’est à suivre, avec beaucoup d’intérêt.

La radio traditionnelle a aussi ses défis avec une baisse substantielle d’écoute des milléniaux (génération Y) de 25% depuis cinq ans. Certes, la radio reste un média bien en place, mais la montée en puissance des milléniaux comme cohorte de consommation convoitée par les annonceurs nous amène à nous adapter aux changements de consommation média. La migration sentie en radio des contenus musicaux vers des contenus parlés se poursuivra sans doute.

L’exploitation de plus en plus sophistiquée des insights issus du big data est à surveiller.

Qu'en est-il des médias numériques?
Chez Touché!, sur la longue liste des sujets à surveiller en 2015, on retrouve surtout des éléments liés aux médias numériques, comme l’expansion continue du programmatique, la numérisation progressive de l’approche des encarts publicitaires, la confidentialité des données consommateurs, «the internet of things (IoT)», etc. Mais un nous apparaît encore plus critique: l’exploitation de plus en plus sophistiquée des insights issus du big data. L’implantation des DMP (Data management platforms) permet en effet de tenir compte de toutes les sources de données provenant de diverses initiatives de marketing et ainsi d’analyser plus en profondeur les tendances pour dégager des avantages concurrentiels. L’importance et la pertinence de l’approche intégrée en ligne-hors ligne s’en trouvent d’ailleurs accrues.

Alain Desormiers est chef de la direction de Touché!, PHD Montréal et OMD Montréal.

comments powered by Disqus