La référence des professionnels
des communications et du design
Dossier
Portraits: cinq professionnels de l'industrie vus par la relève

Marie-Huguette Cormier: trouver l'équilibre

Au sommet d’un des plus hauts buildings de la ville, l’étudiant en nous est intimidé. Intimidé par le laissez-passer pour entrer dans le lobby, l’ascenseur ultra-rapide et surtout, la vue éblouissante du centre-ville que nous avons de tout en haut. Là où se joue le destin d’une des plus importantes coopératives financières du monde, Desjardins, nous rencontrons une femme au bagage impressionnant qui vit dans un équilibre déconcertant. 

Par Felix BERNIER-RENAUD

Marie-huguette cormier

Première vice-présidente Marketing Mouvement, Expérience membre-client et Communications, desjardins

Marie-Huguette Cormier œuvre au sein du Mouvement depuis maintenant 25 ans. La Première vice-présidente Marketing Mouvement, Expérience membre-client et Communications dirige une véritable armée de deux-cents personnes.  C’est avec cette équipe qu’elle dicte les stratégies par lesquelles Desjardins s’adresse à ses membres.

Elle compare son rôle à celui d’une tour de contrôle, devant s’assurer de mettre tout le monde au diapason pour que toutes les communications du mouvement, internes ou externes, soient cohérentes. «Nous devons nous adresser d’une seule voix à nos membres.» Il s’agit d’un défi de taille puisque Desjardins, c’est 6 millions de membres. Elle dirige son équipe à sa façon. Du haut de sa tour de contrôle, elle n’a jamais oublié le côté humain de son travail. «J’essaie de travailler en partenariat, je préfère travailler avec mon équipe.» Tout est une question d’équilibre pour la gestionnaire. 

Lorsque je m’investis dans quelque chose, je le fais à 100%.

Chaque semaine, Marie-Huguette Cormier consacre 70 heures à son travail et aux causes qui lui sont chères. Les affaires, le sport et l’éducation sont les domaines qui retiennent son attention. Entre activités bénévoles et levées de fonds, en passant par la participation à divers comités et conseils d’administration, on ressent chez elle une véritable soif de redonner à sa communauté. Toutefois, quatre ou cinq causes par année lui suffisent. «Au-delà de ça, je crois que je ne pourrais pas donner le meilleur de moi-même. Lorsque je m’investis dans quelque chose, je le fais à 100%. Voilà pourquoi je m’impose une limite.»  

Devant ce qui nous semble surhumain, il est tout naturel de se demander d’où elle puise la force pour passer à travers chaque semaine, et ce, avec cette facilité éblouissante. Ce sont ses nombreuses années d’expérience, à combiner obligations et responsabilités exigeantes, qui la guident à travers son emploi du temps chargé. «Tout est une question d’organisation. Il faut savoir mettre ses priorités aux bonnes places, c’est ce qui permet de garder l’équilibre.»

«Tout est une question d’organisation. Il faut savoir mettre ses priorités aux bonnes places, c’est ce qui permet de garder l’équilibre.»

Un parcours aussi impressionnant mérite son lot de reconnaissances. Marie-Huguette Cormier a été récompensée par le Prix Femmes d’affaires du Québec en 2012. Le Women’s Executive Network l’a également nommée au Top 100 des femmes les plus influentes du Canada en 2009. Elle accepte toutefois ces prix avec réserve. Pour cette native des Iles-de-la-Madeleine, ces trophées représentent bien peu comparés au bonheur qu’elle ressent lorsqu’elle retourne chez-elle. «Il n’y a rien de plus savoureux pour moi que de retrouver mes oncles qui me parlent de leurs journées de pêche avec leur gros accent.»

L’ancienne athlète olympique, qui s’est illustrée comme membre de l’équipe canadienne d’escrime aux Jeux de 1984 et de 1988,  trouve toujours le temps de rester active. Son sport? La course à pied. Elle court quatre fois par semaine, pour garder la forme mais surtout pour conserver cet équilibre si important pour elle. «Je n’ai jamais arrêté de m’entraîner, même dans les périodes les plus stressantes de ma vie.» On ressent en elle une fierté d’avoir réussi à garder le contrôle sur sa vie. «Je m’implique socialement, je fais du sport. J’ai rencontré des exécutives de grandes entreprises qui disaient, à 50 ans, être vidées après avoir tout donné pour leur carrière. Moi je ne me sens pas comme ces femmes, je ne me suis jamais oubliée dans tout ça.» 

Alliant toutes les sphères de sa vie à la perfection, Marie-Huguette Cormier a su rester simple et accessible. Représentante par excellence de la femme moderne, elle valse entre vie professionnelle et personnelle avec aisance. Loin de s’asseoir sur ses lauriers, elle est prête à relever les nouveaux défis qui se présenteront à elle. Le futur brille devant elle et elle l’attend, confiante et riche de la passion qui l’habite encore aujourd’hui.

Felix Bernier-Renaud est étudiant en première année du baccalauréat en communication-marketing de l’Uqam. Ce texte a été réalisé dans le cadre du cours de Johanie Bernard.

comments powered by Disqus