La référence des professionnels
des communications et du design
Dossier
Cannes 2014: une rétrospective

Erin McPherson: «Arrêtez de faire de la pub. Faites du contenu.»

Cannes - Très actifs sur internet, ceux qu’on appelle en anglais lesmillennials (la génération Y) constituent une cible de choix pour les annonceurs. Comment les joindre? Sujet du jour à Cannes, plusieurs conférenciers ont traité de la question.

«Les millenials rejettent la publicité.»

«Les millenials rejettent la publicité, a déclaré d’emblée Erin McPherson, chef des contenus de Maker Studios, qui se spécialise en production et diffusion de contenu vidéo sur YouTube. Tout aujourd’hui se joue dans le contenu.» Même son de cloche chez Yahoo!, alors que sa présidente, Marissa Mayer, a dressé la liste des meilleures stratégies publicitaires numériques pour atteindre ce groupe d’internautes. «Il y a quatre grands thèmes à retenir: l’importance de la mobilité, des réseaux sociaux, de la vidéo et du native advertising.»

Selon Marissa Mayer, la pub native, dont le contenu se fond naturellement avec le contexte où elle est insérée procure une meilleure expérience pour l’internaute tout en augmentant la présence des marques. «Les internautes exposés à une telle forme de publicité sont 3,6 fois plus susceptibles de se renseigner sur la marque qu’avec une publicité numérique traditionnelle.»

Pour une marque, la vidéo constitue un excellent moyen de montrer ses couleurs tout en plaisant à son auditoire, si l’on en croit le succès de Maker Studio, fondée il y a cinq ans. L’entreprise américaine cumule aujourd’hui 6,5 milliards de visionnement par mois pour le contenu qu’elle diffuse (dont 50% est consommé sur appareils mobiles) et compte 450 millions d’abonnés.

On trouve sur les chaînes de Maker Studios des nouveaux visages qui, loin du petit écran, accèdent à une popularité grandissante et à un nouvel auditoire habitué du contenu en ligne, comme l’humoriste KassemG, qui intéresse 3,1 millions d’abonnés, ou la blogueuse de mode Camila Coelho, qui en a 2,1 millions.

Pour les annonceurs, ce nouveau format est alléchant, selon Eric McPherson, qui a cité plusieurs cas de contenu de marque réalisés en partenariat avec ses chaînes. Par exemple, pour le lancement du jeu Assassin’s Creed 4 Black Flag, Maker Studios a réalisé un partenariat entre Ubisoft et le tandem humoristique de la websérie Epic Rap Battle of History dans laquelle les deux rappers se livrent une joute rimée déguisés – un pirate, lié à la thématique du jeu, donne la réplique à Al Capone. Cette vidéo compte près de 20 millions de visionnements à ce jour.

«Arrêtez de faire de la pub, a conclu Erin McPherson. Faites du contenu.»

Infopresse se trouvait à Cannes grâce à la collaboration de l'AAPQ et de Bell Média.

comments powered by Disqus