La référence des professionnels
des communications et du design
Dossier
Demain la pub: 20 publicitaires se prononcent sur l'avenir de l'industrie

De quelle façon le numérique a-t-il transformé vos méthodes?

Les directeurs de création Jack Latulippe des Évadés, Michèle Leduc de Zip et Dominic Tremblay de Tuxedo reviennent sur les changements occasionnés par l’essor du numérique. 

UNE GRANDE IDÉE DEMEURE UNE GRANDE IDÉE

jack latulippe

DIRECTEUR DE LA CRÉATION des évadés

La première chose qu’on m’a dite en publicité c’est: si une idée est assez forte, elle pourra vivre dans n’importe quel média. C’était vrai, ça l’est toujours. Par contre, la venue du numérique fait en sorte que les consommateurs ne sont plus passifs, leur niveau d’attention est très réduit, et ils sont de plus en plus sollicités. Les communications deviennent plus rapides, plus interactives, plus mobiles, donc nécessairement plus complexes. Nous devons maintenant intégrer les différentes plateformes numériques dès la conception, puis penser en fonction du média plutôt que d’attendre une belle idée et de l’appliquer à une bannière web statique. Pour faire vivre de meilleures expériences, les comportements des consommateurs et les méthodes numériques doivent maintenant faire partie intégrale de notre réflexion. Cela dit, une grande idée demeure une grande idée. Mais certaines n’ont simplement pas de sens ou sont moins efficaces en numérique. Donc, trouver la grande idée nécessite plus de réflexion. En fait, trouver la grande idée nécessite plus d’expertise, soit par la spécialisation des créatifs, soit par l’approche collaborative.

 

POLYVALENCE ET INNOVATION

MICHÈLE LEDUC

PRÉSIDENTE, CHEF DE LA CRÉATION de ZIP

Le numérique a changé les ressources humaines, les modèles d’affaires, le coût des campagnes, la création, etc. 

D’abord, nous remarquons une tendance à préférer les généralistes aux spécialistes pointus. Des conceptrices-rédactrices gestionnaires de communauté, des designers aussi bons en imprimé qu’en créativité média… Cela dit, les agences de taille moyenne comme Zip ont toujours embauché des ressources polyvalentes, question de moyens. C’est peut-être une des raisons pour lesquelles l’adaptation a été plus facile dans les petites et moyennes agences que dans les grandes. 

Paradoxalement, le nombre de personnes engagées dans les campagnes à 360 degrés ne fait qu’augmenter. Nous faisons maintenant appel à une foule de collaborateurs à différentes étapes. Nous sommes devenus plus aptes à créer des alliances qui portent les projets plus loin. 

Du point de vue créatif, nous sommes plus innovants, plus évolutifs grâce à la «culture du bêta». Nous avons dû apprendre à composer avec le fait qu’en numérique, rien n’est jamais fini, figé. Nous sommes devenus plus réactifs aux demandes des annonceurs, aux comportements des utilisateurs, aux données auxquelles on a accès en temps réel. Finalement, l’aspect social du numérique a modifié notre culture d’entreprise.

 

LE POUVOIR AU CONSOMMATEUR

DOMINIC TREMBLAY

PRÉSIDENT de tuxedo

L’effet du numérique dans la publicité est important et a eu trois grands impacts sur elle. Premièrement, il donne au consommateur un pouvoir d’en influencer le succès. Si le message n’est pas intéressant ou touchant, le consommateur décroche ou en limite le succès. De la même façon, si l’histoire est touchante et pertinente, le consommateur peut en faire une grande réussite, à l’échelle de la planète. Nous en avons eu l’expérience à plusieurs reprises avec nos clients. Deuxièmement, le numérique permet une expérience approfondie avec la publicité. Les consommateurs peuvent maintenant interagir, discuter, approfondir leur expérience avec le message, cela procure une plus grande qualité à la communication. Finalement, le numérique nous donne une plus grande variété de médias et nous permet de cibler encore plus efficacement. Donc, cela nous offre plus de possibilités de qualité d’atteindre la cible dans plus d’endroits. La consommation de contenu augmente fortement; donc, les occasions de connecter avec nos consommateurs sont plus nombreuses.

comments powered by Disqus