La référence des professionnels
des communications et du design
Dossier
Concours Strat 2014

Campagne ponctuelle ou saisonnière : Directeur général des élections du Québec

Le Directeur général des élections du Québec (DGEQ) dispose de 39 jours pour inciter les gens à voter. Dans un contexte de désenchantement, le défi était de taille lors des élections municipales de 2013.

 

Le taux de vote aux élections municipales précédentes, en 2009, se situait à 45 %. Combiné aux rumeurs de corruption émanant du rapport Duchesneau et autre commission Charbonneau, ce faible résultat laissait présager un nouveau creux de participation. Pour inciter les gens à aller voter, le DGEQ devait leur redonner confiance en cette action.


L’insight
Les réseaux sociaux ont instauré l’habitude chez tout un chacun de donner son opinion et d’émettre son avis – c’est donc l’approche qu’ont préférée le DGEQ et l’agence Cossette pour relever ce défi. Exit l’imagerie émotive mettant de l’avant le grand geste démocratique : l’idée était de montrer que dans un monde où les gens paraissent avoir des opinions sur une foule de choses, les élections devraient être l’occasion ou jamais de s’exprimer.

«Cette stratégie de communication a contribué à faire grimper le taux de participation des élections municipales de l'automne 2013.»


La stratégie
Cette stratégie permettait de contourner le problème de la désillusion par rapport au fait politique en général. Un tel insight a inspiré une approche créative simple, claire et servant en tout point la stratégie. Parfois humoristiques, parfois cinglantes, les exécutions servaient de miroir grossissant quant à notre nature à nous exprimer sur des sujets parfois fort anodins et sur le caractère absurde de ne pas profiter de la tribune qu’offre le droit de vote pour le faire sur de grands enjeux sociaux.

La signature déployée allait en ce sens : « On a tous nos opinions. Aux élections municipales, il faut aussi les exprimer. »


Le déploiement
Une campagne intégrée autour de cet axe de communication a été privilégiée. Elle comprenait de la télé, de la radio et du web. Le message télé présentait notamment plusieurs vignettes inspirées des réseaux sociaux et montrant des gens s’exprimant sur tout et sur rien, afin de sensibiliser la population à la simplicité du geste, mais aussi à sa grande importance lors d’une élection.

Un message radio structuré de la même façon et une vidéo web démontraient comment des sujets banals comme le mariage de deux vedettes peuvent littéralement enflammer une communauté, laquelle, pourtant, reste de glace face à des sujets d’importance. Les référents du média ont été utilisés (« J’aime », partage) pour démontrer la quantité d’opinions émises par les gens sur divers sujets.


Les résultats
La vidéo a été vue plus de 234  000 fois sur Youtube. Cette stratégie de communication a contribué à faire grimper le taux de participation de ces élections municipales, qui s’est établi autour de 50 % - une hausse de 10 % par rapport à 2009. Sachant que la participation tend à diminuer d’année en année, et considérant le contexte non favorable, ce bond significatif a été accueilli avec beaucoup d’enthousiasme.

Pour voir l'ensemble des résultats, cliquez ici.


Annonceur : Claude Bourbeau, directeur des communications par intérim (Directeur général des élections du Québec)
Réalisation : Cossette
Vice-présidence, service-conseil, et direction de compte : Martine Delagrave
Direction de création : Daniel Ouellet, Steve Blanchet
Conception-rédaction : Steve Blanchet, Marc-André Savard
Direction artistique : Daniel Ouellet, Steve Blanchet, Marc-André Savard
Charge de compte : Nicole Laplante
Stratégie média : Josée Otis, Amélie Lemieux


Catégorie Campagne ponctuelle ou saisonnière: les campagnes des stratégies de communication-marketing récompensées dans cette catégorie ont été déployées sur un court laps de temps, un moment précis dans l’année ou bien dans un cadre restreint.

comments powered by Disqus