La référence des professionnels
des communications et du design
Dossier
Prix Média 2014 - Les meilleures stratégies média de l'année

Magazines: Les fromages d'ici

Les fromages d’ici sont nombreux et variés, tout comme l’ont été les intégrations de contenu les mettant en vedette dans une foule de magazines québécois.

La Fédération des producteurs de lait du Québec (FPLQ) a été ambitieuse pour promouvoir les fromages d’ici: en 2013, sa campagne en magazines s’est échelonnée sur neuf mois, dans 24 éditions de 10 titres, totalisant 172 pages d’intégration de contenu axé sur son produit.

Le mandat
La FPLQ avait un objectif clair: augmenter de 3% les ventes de fromages au détail. Pour générer des ventes de produits québécois, elle avait comme souci de les mettre en scène concrètement, en créant par exemple des associations au quotidien avec ses produits et en provoquant des envies de les manger différemment et plus souvent.

Pour répondre à ces demandes, Touché! devait aller plus loin que de présenter les fromages d’ici dans un environnement consacré à la cuisine. À partir d’une idée de l’équipe de créativité média de Québecor Média, l’agence a élaboré une stratégie d’intégration ample permettant de multiplier les points de contact avec les consommateurs.

La stratégie
D’abord, le choix des magazines devait être diversifié, par leurs cibles et leur contenu. Les publications sur la cuisine étaient certes utiles pour promouvoir les fromages d’ici, mais l’agence a également arrêté son choix sur des titres branchés sur les tendances, l’actualité et la politique.

La présence des fromages était elle-même variée et s’intégrait de façon naturelle, sur mesure et de manière originale avec le contenu.

La présence des fromages était elle-même variée et s’intégrait de façon naturelle, sur mesure et de manière originale avec le contenu: dossiers complets, encadrés, encarts, listes d’épicerie, courtes intégrations sous forme d’idées, trucs et astuces, fiches recettes détachables, publireportages, associations avec des chefs québécois. Adapté aux saisons et aux environnements spécifiques, le contenu allait des accords mets-fromages à l’actualité, en passant par l’art de recevoir ou encore la nutrition.

Une entrevue avec les comédiens personnifiant Benoit et Émilie, célèbres personnages des publicités des fromages d’ici, a également été réalisée dans les pages de 7 Jours. Une participation au lancement du magazine Véro a aussi donné l’occasion aux invités de goûter les fromages d’ici lors de l’événement.

Pour clôturer cette campagne imprimée, une publication haut de gamme de 98 pages entièrement consacrée aux fromages d’ici a été publiée à la mi-octobre.

Tout a été mis en oeuvre pour insister sur les mots «fromages d’ici», afin de s’assurer que les ventes seraient générées par les fromages québécois, non par ceux comparables provenant de l’étranger.

Les résultats
Selon les chiffres de la FPLQ, les ventes de fromages au Québec ont augmenté de 4,5% (comparativement à 2,2% au Canada). Plus d’un million et demi de lecteurs ont été atteints dans le cadre de cette campagne. Chez les femmes de 25 à 54 ans, la portée a été de 55%. De plus, la visibilité, dont la valeur totale a été évaluée à 750 000$ en aura coûté seulement 216 000$.

Annonceur: Nicole Dubé, directrice marketing (Fédération des producteurs de lait du Québec)
Réalisation et planification: Touché!
Coréalisation: Cossette
Partenaire média: Québecor Média

comments powered by Disqus