La référence des professionnels
des communications et du design
Dossier
Pour ou contre la publicité native?

Teena Poirier: pour

Les consommateurs sont plus ouverts aux publicités qui tentent de raconter une histoire.

teena poirier

directrice, fidélisation des clients et groupe du contenu personnalisé, du Globe and Mail

Cette année, Globe Native a été lancé comme un outil permettant de travailler avec les marques pour stimuler et fidéliser les lecteurs du Globe et d'en rapprocher. Cela s’est produit en réponse à une demande croissante des publicitaires d’employer le storytelling dans des placements contextuellement pertinents dans un environnement rédactionnel.

Globe Native s’associe avec les annonceurs pour livrer un contenu pertinent à leurs consommateurs et une expérience qui s’intègre parfaitement à nos environnements rédactionnels. Cette approche offre de puissants bénéfices aux deux groupes. Tandis que les marques ont la possibilité de se démarquer en s’harmonisant à du contenu approprié, les lecteurs se voient informés plutôt que de simplement se faire vendre un produit. Selon les recherches (IAB/Edelman, 2014), 90% des consommateurs affirment que la «pertinence» constitue le facteur primordial quand il s’agit de susciter leur intérêt pour du contenu natif commandité. Cette pertinence ainsi qu’une stratégie de vente plus douce aident les marques à approfondir les relations et à consolider la loyauté des consommateurs, qui, en retour, développent de fortes affinités avec les marques fournissant de l’information de qualité et pertinente. Au moyen de Globe Native, les marques peuvent augmenter la favorabilité dans un environnement de confiance, avec une clientèle cible qui découvre le contenu organiquement, y participe et le partage. Le Globe exploite toutes les ressources et l’expertise de notre organisation et d’ailleurs pour assurer des résultats optimaux.

Les lecteurs se voient informés plutôt que de simplement se faire vendre un produit.

Le Globe and Mail livre une couverture et une analyse récompensée de plusieurs prix pour les nouvelles, la politique, les affaires et le style de vie. C’est donc sans surprise qu’on retrouve au cœur de Globe Native une narration de qualité que nous seuls sommes en mesure de fournir. Fait intéressant, 60% des consommateurs disent être plus ouverts aux publicités en ligne qui tentent de raconter une histoire et non de vendre un produit. De plus, le placement de ce contenu commercial de haute qualité en marge de notre contenu rédactionnel réputé fournit un contexte encore plus puissant qui suscite l’intérêt du consommateur. Par des partenariats collaboratifs avec les marques, le groupe de contenu personnalisé du Globe développe ce contenu pertinent et inspiré, toutes catégories confondues.

Bien que nos publicités natives imitent la forme et la fonction des articles, elles sont clairement identifiées en tant que contenu commandité.

Le contenu apparaît sur les versions web et mobile de nos sites en une variété de sections et de formats: textes, vidéos, infographies, etc. Le contenu est optimisé pour empêcher le lecteur de modifier l’emplacement de la section et permet de raffiner le gros titre et l’article, sans oublier le ciblage géographique et la gestion de l’affichage. Bien que nos publicités natives imitent la forme et la fonction des articles, elles sont clairement identifiées en tant que contenu commandité, ce qui permet aux marques de demeurer alignées avec les sujets des nouvelles et des affaires tout en restant transparentes pour le lecteur. La confiance et la loyauté de notre public constituent des atouts précieux dont nous pouvons tirer parti avec nos annonceurs. Nous ne désirons jamais tromper le lecteur et avons appris jusqu’ici que si nous livrons l’information telle qu’attendue par les lecteurs et accompagnée d’un contenu commandité clairement identifié comme tel, les consommateurs s’y intéressent en effet.

Maintenant demandez-vous: quelle histoire votre marque a-t-elle à raconter?

Teena Poirier est directrice, fidélisation des clients et groupe du contenu personnalisé, du Globe and Mail.

Ce texte a été traduit de sa version originale en anglais. Les opinions exprimées dans cette tribune ne sont pas nécessairement celles d’Infopresse.

comments powered by Disqus