La référence des professionnels
des communications et du design
Dossier
Commandites et événements: nouveaux enjeux

Les femmes, un potentiel unique de croissance

La plus récente version de l’Étude canadienne sur l’industrie de la commandite met également en lumière la sous-représentation de la cible féminine dans les stratégies de commandite.

Du côté des commanditaires, seulement 4,8 % des commandites ont la femme comme cible principale, et celle-ci accapare environ 17,2 % des investissements en commandite. Près du tiers des annonceurs (31 %) s’attendent toutefois à voir ces statistiques augmenter dans les prochaines années. Fait intéressant, 29,8 % des preneurs de décision en commandite sont des femmes, et la force de travail de l’industrie de la commandite est composée à 37,7 % de femmes.  

Représentant un peu plus de la moitié de la population du Canada et du Québec, les femmes supplantent les hommes lorsqu’il est question d’éducation. De 2000 à 2008, leur revenu annuel moyen a grimpé de 13 % ; celui des hommes, de 7 %, même si le leur est toujours supérieur. Indéniablement, elles prennent de plus en plus de place dans la société. Un mouvement des budgets de commandite pour mieux les atteindre est-il à prévoir ?

« Les femmes sont à l’origine d’environ 80 % des dépenses d’un ménage et elles forment ainsi un public de choix pour tout commanditaire, explique rachel laplante. C’est plutôt paradoxal de constater que 66 % du budget de commandite au Canada est capté par des propriétés sportives, qui atteignent traditionnellement plus d’hommes. J’ai l’impression que bon nombre de marques passent à côté de belles occasions en ne ciblant pas les femmes dans leurs stratégies de commandite. »

comments powered by Disqus