La référence des professionnels
des communications et du design
Dossier
Les personnalités de l'année 2013

Sylvain Labarre et Paul Gauthier: l’année Lg2

«Nous avons une passion commune, qui est celle du commerce au détail.»

«C’est pourquoi nous avons voulu démarrer notre propre agence spécialisée là-dedans», affirme Sylvain Labarre, associé et président de Lg2, aux côtés de son acolyte Paul Gauthier. La voie que les deux fondateurs s’étaient tracée il y a 23 ans semble toujours aussi pertinente aujourd’hui, si l’on en croit le chemin parcouru. L’agence, qui a remporté le plus de prix à Créa depuis les débuts du concours, a tout raflé cette année aux Marketing Awards, ce qui lui confère le titre d’agence canadienne la plus récompensée de 2013. En plus de prix aux One Show, Clio, Cassies, Type Directors Club, Lg2 est aussi repartie avec trois Lions sous le bras au dernier Festival international de la créativité de Cannes en juin dernier.

Flattés et heureux de la reconnaissance que leur accorde l’industrie à laquelle ils ont consacré leur vie, les deux hommes le sont certainement. Pourtant, rien ne semble primer davantage à leurs yeux que la relation qui unit l’agence à ses clients. «Cannes est une chose; le terrain en est une autre, observe Paul Gauthier. Et la raison pour laquelle nous sommes si fi ers de rayonner au niveau du produit, c’est que la qualité de ce dernier est un gage de croissance.»

D’ailleurs, la croissance de Lg2 a toujours été constante. L’équipe compte aujourd’hui près de 200 personnes et l’entreprise détient un excellent taux de rétention de ses employés. «C’est peut-être cliché, mais nous avons bâti cette entreprise avec l’idée d’avoir du plaisir, rappelle Paul Gauthier. Nous ne sommes pas affairistes: nous aimons sincèrement faire de la publicité. Aussi, nous engageons des gens qui partagent notre passion. Il existe une vie familiale, une vision, propres à Lg2.» C’est là l’esprit dans lequel les deux fondateurs poursuivront leur expansion, à Toronto notamment, où l’agence compte ouvrir un bureau afin d’améliorer son offre globale: «Je pense qu’avec la marque, le détaillant et la passion, on est capable d’aller à peu près partout, conclut ce dernier. Il s’agit seulement de ne pas parachuter les choses.»

comments powered by Disqus