La référence des professionnels
des communications et du design
Dossier
Les personnalités de l'année 2013

Guy Crevier: bon plan

«Il faut arrêter de poser des diachylons sur une industrie qui, depuis 20 ans, ne trouve pas de réponse à la décroissance de ses revenus. Je ne cherche pas simplement à ralentir cette décroissance; je veux créer un nouveau modèle d’affaires.» 

C’est la vision de Guy Crevier, président et éditeur de La Presse, à l’origine du grand chantier qui a mis La Presse+ au monde en avril dernier. Pour anticiper l’essoufflement des revenus publicitaires et la baisse du lectorat, l’homme d’affaires a voulu innover. La nouvelle plateforme, conçue exclusivement pour la tablette électronique, vise à exploiter le plein potentiel de son nouveau support, sur lequel tout le contenu est offert gratuitement.

C’est d’ailleurs dans cette gratuité que réside le grand pari de La Presse+: cette stratégie vise à rajeunir – et augmenter – le lectorat, autant qu’à séduire les annonceurs, qui trouvent sur cette plateforme interactive des moyens inédits de faire de la publicité. D’ailleurs, les uns et les autres semblent avoir accueilli ce nouveau média avec enthousiasme, si l’on en croit les chiffres fournis par l’entreprise, qui indiquait qu’elle avait convaincu 200 000 abonnés en juin. «Les résultats sont au-delà de nos espérances, soutient Guy Crevier. Nous avons atteint un nombre d’abonnés que nous ne pensions atteindre qu’au milieu de l’automne. Du côté de l’efficacité publicitaire, plusieurs clients nous ont déjà assuré avoir beaucoup de succès.» De plus, ce grand projet a généré près de 200 nouveaux emplois au sein de l’organisation, tant au contenu qu’au développement technologique, qui occupe désormais tout un étage du 7, rue Saint-Jacques.

Celui qui, il y a trois ans à peine, peinait à trouver des groupes ou des chaînes de journaux partageant sa vision, suscite désormais l’intérêt de ses pairs et est amené à donner des conférences auprès de ceux-ci pour parler de son projet. «Tous les médias connaîtront bientôt ce que les journaux vivent aujourd’hui. Avec mon équipe, nous avons changé la façon d’informer. C’est un défi passionnant.»

comments powered by Disqus