La référence des professionnels
des communications et du design
Dossier
Les personnalités de l'année 2013

Ethan Song et Hicham Ratnani: quitte ou double

Lorsqu’on demande aux deux fondateurs de Frank & Oak ce que signifie pour eux être une start-up, Hicham Ratnani souligne qu’il s’agit d’abord d’une attitude: «Être une start-up, c’est une question de mentalité.» 

«Ultimement, ça veut dire qu’on a une nouvelle approche dans notre marché et qu’on fonce. Je suis persuadé que nous pourrons encore nous considérer comme une start-up dans 100 ans. Nous n’aurons jamais peur de prendre des risques.»

Des risques, les deux jeunes entrepreneurs en ont pris, certes, mais les ont calculés. Fondé en février 2012, Frank & Oak est plus qu’un simple détaillant de vêtements en ligne: les articles, pour hommes exclusivement, sont des créations originales et au goût du jour – les collections sont renouvelées chaque mois. De plus, l’entreprise fonctionne de façon complètement intégrée: tout, du design des pièces aux envois postaux, en passant par la photographie et le développement des outils technologiques, est fait à l’interne. «Notre structure nous permet de contrôler toute l’expérience, toute la chaîne des opérations», poursuit Hicham Ratnani.

Remarqué ici comme à l’international, notamment par le Time, lEsquire et le Financial Post, ce modèle d’affaires semble porter ses fruits. L’organisation a connu un taux de croissance remarquable depuis sa fondation – passant de 6 à 90 employés en moins de 18 mois – et vend chaque mois plusieurs dizaines de milliers d’articles partout en Amérique du Nord. «Nous jouissons d’une bonne conjoncture du marché, soit l’intérêt croissant des hommes pour la mode et le développement du commerce en ligne, souligne Ethan Song. Nous nous voyons d’ailleurs comme une compagnie lifestyle autant que comme une compagnie technologique. Nous serons toujours avides d’engager l’utilisateur de nouvelles façons.» Établie dans le Mile-End, la jeune marque a d’ailleurs comme ambition de diversifier son offre avant de se lancer à la conquête de nouveaux marchés. «Nos bases sont à Montréal, précise Ethan Song. Notre objectif est de bien les construire et, pourquoi pas, inspirer et encourager la communauté d’ici à se développer.»

comments powered by Disqus