La référence des professionnels
des communications et du design
Dossier
Les personnalités de l'année 2013

Alain Desormiers: Touché! dans le mille

La dernière année en a été une de croissance et de consécration pour Touché! PHD. 

Couronnée aux Prix Média, l’agence a remporté les grands honneurs avec un Lion de bronze au Festival international de la créativité de Cannes, dans la catégorie Média – une récompense rarissime au Canada. Alain Desormiers, qui a fondé l’organisation en 1995 et qui occupe toujours le poste de chef de la direction, voit l’année 2013 comme un tournant puisque le volume d’affaires projeté est en croissance de 50 % par rapport à l’année précédente, ce qui propulse du même coup les effectifs à plus d’une centaine d’employés. «Au fil des ans, notre petite boîte a su marier sa culture et son sens aigu de l’entreprenariat québécois aux façons de faire d’un grand holding mondial tel qu’Omnicom (devenu Publicis Omnicom Group), auquel nous appartenons depuis maintenant neuf ans», souligne-t-il.

Depuis que les opérations montréalaises des réseaux PHD et OMD (propriétés du groupe Omnicom) ont été confiées à Touché! en 2004, l’agence a développé ses affaires au Québec comme à l’extérieur de ses frontières. «Nous avons réussi à devenir une des agences de Montréal qui possède le plus grand nombre de comptes nationaux, traditionnellement concentrés à Toronto.» D’ailleurs, c’est avec une campagne déployée dans le Canada anglais pour le détaillant Sport Chek que l’organisation s’est démarquée à Cannes. L’agence a également été la plus récompensée au Prix Média d’Infopresse (signant notamment le concept média de l’année pour Tourisme Montréal) ainsi qu’aux Media Innovation Awards de Toronto.

Pour le dirigeant de Touché! PHD, la recette du succès n’a pourtant rien de révolutionnaire: recrutement et rétention des meilleurs talents disponibles, développement des médias numériques, culture de la créativité média, en plus du pouvoir d’achat colossal obtenu grâce à Omnicom, voilà les principaux ingrédients. «Bien sûr, nous ne maintiendrons pas un tel taux de croissance, mais nous sommes animés par le désir de maintenir le cap sur une prestation de services de très haut calibre dans un univers média en perpétuel changement», conclut Alain Desormiers.

comments powered by Disqus