La référence des professionnels
des communications et du design

La Journée mondiale de la liberté de presse s'affiche dans les grands quotidiens

À l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse, Reporters sans frontières (RSF) et l'Unesco ont tous deux lancé des initiatives publicitaires pour lutter contre la désinformation.

D'abord, l'Unesco, l'institution qui chapeaute la Journée mondiale de la liberté de presse, s'est tournée vers les pages de grands quotidiens pour dévoiler un imprimé invitant les lecteurs à sortir de leur «bulle médiatique».

Conçue par l'agence Droga5, l'initiative consiste en fait en un effort conjoint de 36 organisations de presse, qui ont chacune publié un message encourageant leurs lecteurs à diversifier leurs sources d'information, avec la signature Lisez plus. Écoutez davantage. Comprenez mieux. Tout commence avec une presse libre.

De son côté, RSF a profité de la Journée mondiale de la liberté de presse pour dévoiler le film #FightFakeNews.

Réalisée par l’agence BETC, l'offensive met en parallèle les ravages humains des contrefaçons de produits industriels ou pharmaceutiques, et les ravages politiques de la «contrefaçon» de l’information. Au contraire des contrefaçons classiques, dont les conséquences sur la santé ou l’environnement sont visibles et mesurables, le phénomène des fausses nouvelles sape ici les fondements de la démocratie.

Le film #FightFakeNews existe en deux versions, de 30 et de 50 secondes, et est traduit en plusieurs versions.