La référence des professionnels
des communications et du design

Facebook F8: quelles annonces retenir?

Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, s'est exprimé en public pour la première fois depuis son récent passage devant les élus américains. Cette fois, c'était à l'occasion du F8, la conférence annuelle de Facebook pour les développeurs. En rafale, voici les annonces principales à retenir.

  • D'entrée de jeu, Mark Zuckerberg a abordé le problème de confidentialité sur Facebook en proposant une nouveauté importante: Clear history, soit la possibilité pour les utilisateurs d'effacer leurs données de navigation. Cette fonctionnalité permettra de voir les sites web et applications qui envoient de l'information à Facebook lorsqu'elle est employée, de la supprimer de son compte Facebook et de désactiver la capacité du réseau social à la stocker à l'avenir. Plus de détails dans cette publication de Mark Zuckerberg:

  • Parlant d'historique, Facebook deviendra cette année l'élément déclencheur de l'histoire d'amour de quelques tourtereaux. En effet, l'entreprise ajoutera «cette année» des fonctions au réseau social afin d'en faire un site de rencontres pour les personnes à la recherche de relations durables. Parmi ce qu'on sait: la fonctionnalité sera hébergée sur une nouvelle plateforme consacrée aux rencontres amoureuses, sera limitée aux utilisateurs qui se présentent comme «célibataires» sur Facebook, et les profils des gens à la recherche de l'âme soeur seront «invisibles» à leurs amis Facebook, leur consultation étant réservée à de nouvelles rencontres. Un aperçu est disponible sur The Verge.
  • Les groupes Facebook seront placés un peu plus au centre de l'expérience du réseau social, à l'aide d'un nouvel onglet facilitant la découverte et la consultation des différents groupes auxquels un utilisateur est abonné.
  • Un petit nouveau fait aussi son arrivée sur Facebook: Watch Party, qui consiste en une fonctionnalité permettant aux membres d'un même groupe de regarder simultanément une vidéo et de la commenter en temps réel, à la manière d'une vidéo en direct.
  • Messenger se refait une beauté, alors que Mark Zuckerberg a annoncé une refonte complète du design de l'application de messagerie du réseau social. Parmi les nouveautés, Messenger comptera désormais sur un mode nuit, pour limiter le rétroéclairage, et, surtout, sur un nouveau système de traduction automatisé. Ce faisant, les échanges seront facilités entre utilisateurs de différentes régions. Il s'agit d'une façon de rendre Facebook Marketplace (espace de petites annonces sur Facebook) plus efficace, indique le réseau social. Pour commencer, la traduction automatisée sera limitée de l'anglais à l'espagnol (et vice versa), mais devrait s'étendre à d'autres langues en cours d'année.
  • Encore sur Messenger, de nouveaux outils de réalité augmentée seront intégrés à l'application de messagerie. Facebook indique qu'ils seront notamment utiles aux entreprises qui souhaitent permettre aux utilisateurs de visualiser de quoi aurait l'air, dans leur maison, le produit qui les intéresse, ou encore pour partager du contenu comarqué en réalité augmentée. Parmi les marques qui proposeront ces «filtres» nouveau genre dès leur sortie, prévue en mai, on note Asus, Kia, Nike et Sephora.
  • Les appels vidéo débarquent sur Instagram, une fonctionnalité baptisée Video Chat. Les appels vidéo seront aussi possibles entre plusieurs utilisateurs, à la manière d'une conversation de groupe.
  • Autre nouveauté sur Instagram: la section Explore se bonifie, avec l'ajout de nouveaux boutons qui regroupent en thèmes (animaux, photographies, décoration, etc.) différentes publications aptes à intéresser un utilisateur.
  • Quant aux Stories sur Instagram et Messenger, elles seront maintenant capables d'intégrer du contenu provenant de nouvelles applications, dont Spotify. Par exemple, l'intégration de Spotify permettra de partager des chansons, des albums ou des listes de lecture directement dans les Stories Instagram et Messenger, avec un lien pour ensuite les écouter sur Spotify.
  • Le casque de réalité virtuelle Oculus Go est désormais offert à 269$ canadiens sur le site web de l'entreprise. Propriété de Facebook, Occulus Go propose une nouveauté: la possibilité de vivre une expérience en réalité virtuelle sans devoir employer un téléphone intelligent, ce que les concurrents comme Samsung Gear VR et Google Daydream exigent. Une vidéo de présentation est accessible ici.
  • Oculus Go permettra aussi de regarder la télévision à l'aide d'une nouvelle application, Oculus TV. Parmi les services offerts, on retrouve Netflix, ESPN+ (plateforme de visionnement d'ESPN) et Showtime Anytime (plateforme de visionnement de Showtime). Pour l'instant, les émissions ne seront pas offertes en réalité virtuelle, mais tout indique que l'objectif de Facebook est de convaincre ces services d'intégrer prochainement des émissions en RV dans leur programmation.
  • Toujours sur la réalité virtuelle, Facebook a annoncé l'arrivée prochaine d'un «théâtre interactif» mettant en scène de véritables acteurs, qui vont recourir à la technologie de capture de mouvements pour concevoir des pièces complètement numériques. Cette technologie pourrait ensuite être appliquée à des séries télé, comme Westworld, qui en profiteraient pour produire de nouveaux contenus exclusifs, rapporte The Verge.
  • Facebook accepte de nouveau d'héberger des applications tierces, y compris les robots conversationnels. Le réseau social avait fait pause sur cette fonctionnalité à la suite du scandale Cambridge Analytica, dans lequel on apprenait qu'une application tierce avait permis à Cambridge de récolter les données personnelles de plus de 80 millions d'utilisateurs de Facebook.

En couverture, Mark Zuckerberg. Photo: Anthony Quintano / Flickr