La référence des professionnels
des communications et du design

Kico, le petit nouveau dans le métro

Kico, c'est un nouveau concept d’espace éphémère du métro de Montréal. Sorte de petit kiosque locatif utilisé pour des activités commerciales, ce concept pourrait bien se multiplier dans d’autres hubs de transport de la région métropolitaine.

Déjà, une Boutique STM inaugure les deux premiers espaces Kico, installés depuis le 2 avril à la station Square-Victoria du métro de Montréal.

L’idée de Kico provient de Métrocom, partenaire de Transgesco, bras commercial de la Société de transport de Montréal (STM). Métrocom, qui possède les droits exclusifs pour l’exploitation et l’exercice des activités commerciales dans le métro montréalais, souhaitait «offrir une nouvelle solution innovante qui serait facilement modulable, éphémère et sécuritaire pour les emplacements commerciaux dans les stations de métro de Montréal», explique Gabrielle Tessier, conseillère principale de Tesla RP.

Métrocom a donc mandaté la firme IDX Design afin de produire le design pour un tel espace commercial, fabriqué par la société de design et d'ingénierie du divertissement Dix2.

De tout pour tous

Compte tenu des multiples habillages et configurations qu’ils peuvent emprunter, les kiosques Kico sont ouverts à tous les types de marchands œuvrant dans le commerce de détail qui souhaitent vendre, promouvoir ou lancer un produit ou un service, précise Gabrielle Tellier.

En hébergeant des produits de beauté, des articles de sport ou encore de nouvelles offres alimentaires, les kiosques Kico pourraient donc se multiplier vite dans la grande région métropolitaine.

Pour l'heure, Métrocom analyse le potentiel de développement commercial de cette idée, en se basant sur le succès éventuel du premier espace éphémère de la station Square-Victoria et sur la demande des clients potentiels. Seule contrainte: les prochains emplacements devront tous être approuvés par les différents services de la STM (architecture, patrimoine, prévention des incendies, exploitations, etc.).

Et si aucun objectif précis, en matière de kiosques ou d'emplacements, n'est chiffré par Métrocom, l'entreprise souhaite néanmoins étendre Kico «dans d’autres stations et dans les principaux hubs de transport dans la région métropolitaine», assure Gabrielle Tellier.