La référence des professionnels
des communications et du design

Une cabane à sucre réinventée

La feuille d’érable se réinvente, à l’occasion du nouvel événement gastronomique urbain, «Le temps des sucres», qui se tiendra à l’Esplanade du Parc olympique, à Montréal.

Le logo de l’événement – qui verra le Parc olympique se transformer en un véritable village de restos rustiques – mariera la célèbre feuille d’érable et le traditionnel sirop du printemps. Cette œuvre du designer Sébastien Leblanc, sous la direction artistique de l'agence Gaspard, porte une signature visuelle plus jeune et moderne, pour un concept, l'érable, pourtant très traditionnel.

Le designer a voulu créer une image de marque avec la feuille d'érable emblématique, en y ajoutant une goutte afin de démontrer la transformation du produit vers le fameux sirop d'érable. Les cercles représentent l'intérieur du tronc.

«Puisque nous sommes reconnus pour notre expertise alimentaire depuis plusieurs années, Agora Productions nous a laissé le champ libre quant à l’approche et au développement créatif de l’événement», relate Francis Lacas, président et directeur de création de Gaspard.

«On voulait concevoir un sceau pour un événement qui se veut rassembleur, explique Charles Ouellet (ex-Bleublancrouge), coproducteur de l’événement. On a pris un emblème et l'on a essayé de le réduire à sa plus simple expression: un truc assez intemporel, classique et fort: le sceau, l’écorce, le tronc d’arbre, la feuille d’érable, la goutte.» Le logo rend ainsi hommage à la tradition du temps des sucres, mais revisité dans une saveur et un contexte urbain.

Afin d’intégrer l’érable au cœur de son image de marque, Gaspard a créé une texture carrelée, servant de toile de fond et rappelant le motif typique de la chemise à carreaux. «Une toile dans laquelle on retrouve les références classiques du temps des sucres: cabane, sirop, chaudière, ainsi qu’une référence à la table et aux plaisirs de manger sucré avec fourchettes et couteaux. De plus, Gaspard a choisi une direction photographique aux couleurs chaudes où l’aspect rassembleur du temps des sucres s’exprime avec appétit», soutient Francis Lacas.

Dans une ambiance familiale le jour et festive le soir, les chefs Martin Juneau (Pastaga), Marie-Fleur St-Pierre (Tape, Meson), Alexandre Gosselin (Chez Victoire) et Remy (Cremy Pâtisserie) prépareront des plats signatures à saveur d'érable. Les participants vont se promener de restaurant en restaurant, à la manière des Tapas à Tapas de Barcelone.

Tous les établissements seront chauffés avec une devanture vitrée et un plancher intérieur, souligne Charles Ouellet. Cet événement ne se veut pas comme un food court ni comme un festival d’été; l'on bâtit des restaurants dans lesquels il y aura du mobilier de bon goût, de qualité et structurel. Tous les restaurants auront une touche rustique, mais contemporaine. On ne désire pas s’éloigner de nos racines (bois, chemise à carreaux, etc.), mais supprimer le côté folklorique de la chose.»

L’événement a lieu du 12 au 15 avril et du 19 au 22 avril sur l’Esplanade du Parc olympique.

 

 

Agence créative: Gaspard