La référence des professionnels
des communications et du design

La Maison Flora Tristan souhaite faire «revêtir la position des femmes»

La campagne, qui invite à «revêtir la position des femmes», consistait en la vente de costumes pour hommes et de carrés de soie pour femmes, tous haut de gamme, créés par la marque Nathan Kong en appui à la Maison Flora Tristan, un refuge qui offre de l'hébergement d’urgence et transitoire aux femmes et aux enfants victimes de violence conjugale.

Nathan Kong a collaboré avec Anna Goodson, sa mentore, pour mettre sur pied cette offensive, qui alliait le positionnement «réfléchi» de conception de vêtements du designer et la participation active de la femme d'affaires (à la tête d'une agence d'illustration à son nom) dans le milieu artistique. 

Nathan Kong travaille en effet depuis quelques années avec des artistes pour concevoir les designs appliqués sur ses costumes en plus de remettre une partie des ventes à un organisme de son choix. Dans le cadre de l'offensive, les vêtements arboraient des éléments d'Always wear your crown girl, une œuvre de l'artiste de rue MissMe créée pour la cause. 

Anna Goodson et Nathon Kong ont eu l'idée de partir de cette approche pour soutenir le refuge pour femmes, afin d'amener la vision de femmes et d'hommes ensemble dans une campagne inclusive, où Philippe Lamarre, d'Urbania, a été choisi comme figure masculine dans la vidéo produite.

Les profits ainsi ramassés (20% pour les costumes, 100% pour les carrés de soie) étaient ensuite remis à Maison Flora Tristan, seul refuge au Québec à offrir les deux étapes d’hébergement (d’urgence et transitoire) sous le même toit aux victimes de violence conjugale, de façon élargie aux femmes et aux enfants. L’organisation offre aussi un suivi psychosocial pour permettre aux femmes de retrouver en toute sécurité leur autonomie.  

Le lancement de la campagne a eu lieu le 17 avril et celle-ci se poursuit dans les médias sociaux.

Annonceur: Maison Flora Tristan
Direction et montage: Ashley Gilmour
Cinématographie et étalonnage: Max Machado