La référence des professionnels
des communications et du design

Voici l'état du lectorat des quotidiens et des magazines au Québec en 2017

Si Le Journal de Montréal mène le bal des lecteurs combinés au Québec, le lectorat numérique de La Presse a bondi de près de 10% à Montréal en 2017 par rapport à 2016. Le magazine Ricardo, quant à lui, n'est plus la publication francophone la plus consultée.

Le rapport Printemps 2018 de la firme de mesure média Vividata dresse le portrait des lectorats adultes des principaux quotidiens et magazines du Canada de janvier à décembre 2017, soit une année entière.

Parmi les faits saillants québécois de cette période, notons que Le Journal de Montréal demeure en tête du lectorat hebdomadaire moyen non dupliqué pour les éditions numérique et de papier (2 785 000), en baisse par rapport aux résultats de janvier à décembre 2016 (2 896 000). En s'attardant uniquement au lectorat numérique, La Presse prend le premier rang, avec 1 945 000 lecteurs en moyenne du lundi au dimanche, une hausse de 3,6% par rapport aux chiffres de 2016.

Du côté des magazines francophones, Ricardo chute de la première place en 2016 à la deuxième en 2017, avec un lectorat moyen non dupliqué (imprimé et numérique) de 1 741 000 personnes, comparativement à 1 946 000 lors du sondage précédent. CAA Québec/Touring (français et anglais) prend la tête du palmarès 2017, avec un lectorat moyen par numéro de 1 746 000 personnes.

Quotidiens

Bien que le rapport Printemps 2018 montre une réduction de l'empreinte – à savoir le lectorat non dupliqué de l'imprimé et du numérique – à l'échelle québécoise du lundi au dimanche pour Le Journal de Montréal, il révèle aussi de légères hausses pour les quotidiens Le Journal de Québec et Le Devoir comparativement aux résultats de Q4 2016.

  1. Le Journal de Montréal: 2 785 000 lecteurs, -111 000 depuis Q4 2016
  2. Le Journal de Québec: 1 492 000 lecteurs, +14 000 depuis Q4 2016
  3. Le Devoir: 917 000 lecteurs, +16 000 depuis Q4 2016
  4. Le Soleil: 727 000 lecteurs

Pour les éditions imprimées seulement, toujours du lundi au dimanche à l'échelle québécoise, le classement est le suivant:

  1. Le Journal de Montréal: 2 210 000 lecteurs, -21 000 depuis Q4 2016
  2. Le Journal de Québec: 1 150 000 lecteurs, +4000 depuis Q4 2016
  3. Le Devoir: 536 000 lecteurs, -6000 depuis Q4 2016
  4. Le Soleil: 541 000 lecteurs

Notons que La Presse ne se retrouve pas dans ces deux premiers palmarès puisqu'elle est publiée exclusivement en version numérique depuis le 30 décembre 2017.

Pour les éditions numériques seulement, toujours du lundi au dimanche, de janvier à décembre 2017 et au Québec, voici le top cinq:

  1. La Presse: 1 945 000 lecteurs, +35 000 depuis Q4 2016
  2. Le Journal de Montréal: 1 219 000 lecteurs, +8000 depuis Q4 2016
  3. Le Journal de Québec: 660 000 lecteurs, +9000 depuis Q4 2016
  4. Le Devoir: 582 000 lecteurs
  5. Le Soleil: 336 000 lecteurs

À Montréal

Dans la région métropolitaine de Montréal et lorsqu'il est question de lectorat non dupliqué, toujours du lundi au dimanche et pour la même période, voici le palmarès:

  1. Le Journal de Montréal: 1 581 000 lecteurs, -18 000 depuis Q4 2016
  2. Métro: 1 293 000 lecteurs, -4000 depuis Q4 2016
  3. 24 Heures: 992 000 lecteurs, -6000 depuis Q4 2016
  4. Le Devoir: 499 000 lecteurs, +15 000 depuis Q4 2016
  5. Montréal Gazette: 499 000 lecteurs
  6. The Globe and Mail: 270 000 lecteurs
  7. National Post: 236 000 lecteurs

Le Journal de Montréal est aussi le plus lu lorsqu'on tient compte seulement du lectorat imprimé, avec 1 276 000 lecteurs, devant Métro et ses 1 228 000 lecteurs.

La Presse est toutefois le quotidien le plus lu de la région métropolitaine en ce qui a trait au lectorat numérique, avec 1 077 000 lecteurs (+102 000 depuis Q4 2016, soit une hausse de 9,5%).

Magazines

Au chapitre du lectorat moyen non dupliqué par numéro pour les magazines de langue française, le top cinq des publications est constitué de:

  1. CAA Québec/Touring: 1 746 000 lecteurs, +480 000 depuis Q4 2016
  2. Ricardo: 1 741 000 lecteurs, -205 000 depuis Q4 2016
  3. Coup de pouce: 1 282 000 lecteurs, -237 000 depuis Q4 2016
  4. Bel Âge: 915 000 lecteurs
  5. L'actualité: 837 000 lecteurs

La hausse de 38% du lectorat moyen de CAA Québec/Touring lui permet de ravir la pôle position à Ricardo, qui a vu son lectorat moyen par numéro chuter de 11% par rapport à 2016.

En s'intéressant uniquement à la portée mensuelle des magazines de langue française en version numérique, le classement est complètement différent, et permet à Ricardo de reprendre la tête:

  1. Ricardo: 694 000 lecteurs, -15 000 depuis Q4 2016
  2. Les Affaires/Les Affaires Plus: 331 000 lecteurs, -43 000 depuis Q4 2016
  3. L'actualité: 317 000 lecteurs, -31 000 depuis Q4 2016
  4. Coup de pouce: 203 000 lecteurs, -50 000 depuis Q4 2016
  5. Magazine Cinéplex: 178 000 lecteurs

Faits saillants

En plus de publier ces données de lectorat, Vividata profite du rapport Printemps 2018 pour dévoiler quelques faits saillants sur les médias.

Ainsi, la firme indique qu'à l'échelle canadienne, 75% des adultes lisent du contenu provenant d'une marque de journaux au moins une fois par semaine, et que la moitié d'entre eux accèdent au contenu par l'entremise d'un appareil mobile.

Vividata affirme aussi que les marques de magazines atteignent aussi 72% des Canadiens. Selon l'entreprise, un lecteur de magazine sur quatre effectue une recherche en ligne sur un produit, une marque ou un service après en avoir vu la publicité dans un magazine. Du lot, environ 10% effectuent ensuite l'achat.

Pour plus d'information, visitez le site de Vividata.