La référence des professionnels
des communications et du design

Bourses SDGQ – Marc H. Choko: les gagnants dévoilés

La Société des designers graphiques du Québec (SDGQ) a dévoilé les trois affiches gagnantes de la quatrième édition de son concours d'affiches. 

Marc H. Choko, professeur de l'Uqam, a remis le 7 mars dernier les trois bourses aux vainqueurs. En tout, 115 affiches ont été soumises. 

Rappelons que ce concours s’adresse aux étudiants inscrits à un programme de formation en design graphique de niveau collégial ou universitaire au Québec. Il vise à développer leurs aptitudes et leur intérêt pour le design d’affiche.

Le thème de cette année était Femmes et pouvoir d’agir, en collaboration avec l'organisme féministe Relais-femmes, qui cherche à transformer les rapports sociaux dans une perspective de développement et de diffusion de nouveaux savoirs et de renouvellement des pratiques.

Le jury de cette quatrième édition était composé de:

- Marc H. Choko, professeur de l'École de design de l’Uqam et membre honoraire de la SDGQ;
- Suzanne Sauvage, présidente et chef de la direction du musée McCord;
- Élise Cropsal, DGA, directrice de la création, design, de Lg2;
- Noémie Darveau, designer graphique de Nofolio;
- Alexandre Renzo, directeur de création de Camarades affichistes.

Premier prix

Le premier prix a été remis à Étienne Déniger (Uqam) pour son œuvre Éclair, qui, selon Marc H. Choko, représente «une image à la fois douce et forte, un intéressant raccourci novateur d’une renaissance de Vénus en Zeus, une image de la femme d’aujourd’hui ou de demain.» Il a obtenu une bourse de 1000$, accompagnée d’une campagne d’affichage offerte par Publicité Sauvage. 

Deuxième prix

Le deuxième prix a été remis à Pascale Bégin (Uqo) pour son affiche Prenons la parole. Selon Alexandre Renzo, membre du jury, «l’affiche est un communicateur instantané qui a le pouvoir d’éveiller un dialogue dans l’espace public. Le second prix répond parfaitement à cette vision de l’affiche. Elle s’est démarquée du lot par sa simplicité et l’association de symboles forts qui ont suscité le débat au sein du jury. Au-delà d’une exécution graphique efficace, elle ne laisse pas indifférent par sa tonalité revendicatrice.»

Troisième prix

Chloé Biocca (Uqam) a reçu le troisième prix pour l'affiche Résilience, dont la composition a suscité l'intérêt des membres du jury. Selon Noémie Darveau, «la femme dessinée de manière épurée et tracée d’un trait rappelant un coup de pinceau évoque avec fluidité le geste fort de l’arrêt de toute forme d’abus ou de violence. Le message est renforcé par le contraste entre le rouge et le noir, la forme et le fond. Ces couleurs s’associent naturellement avec les luttes et les revendications du mouvement féministe.»

Au total, 15 affiches ont été sélectionnées pour être exposées au musée McCord. L’exposition se poursuivra jusqu’au 25 mars prochain. Nouvellement cette année, ces affiches feront également partie d'une exposition internationale à Gatineau qui porte sur la cause des femmes et a été montée en France. Elle sera ensuite présentée à la maison du Conseil des arts de Montréal.

Outre la collaboration avec Relais-femmes, les partenaires du concours étaient la SDGQ, le musée McCord, Publicité Sauvage, le Centre de design de l'Uqam ainsi que Bibliothèque et Archives nationales du Québec.