La référence des professionnels
des communications et du design

L'agence Écorce devient Featuring

Après 13 ans sous le nom Écorce, l'agence de gestion de marque et de communication marketing change son nom pour Featuring et se dote d'une signature révélatrice de sa nouvelle dénomination: ​la marque au premier plan.  

Écorce a été fondée en 2005 par trois associés, dont Karl-Frédéric Anctil, seul encore présent depuis le début de l'aventure. L'agence, qui se positionnait alors comme un studio de design, est vite passée à 10 employés. En 2008, le cofondateur a alors convaincu sa bonne amie Véronique Desrosiers de se joindre à l'équipe. Sa venue visait à développer le volet numérique. L'entreprise compte maintenant une vingtaine d'employés.

Karl-frédéric anctil

featuring

Déjà en 2010, l'agence avait décidé de souligner ses cinq ans en remplaçant le K par un C dans le nom Écorce.

«À cette époque, on s'était demandé si l'on ne devait pas chercher un nom plus évocateur, mais on avait abandonné l'idée comme on commençait seulement à être connu», explique Karl-Frédéric Anctil, coprésident et chef de la création de Featuring. Huit ans plus tard, on considère qu'on est connu de la scène québécoise et qu'il s'agit d'un bon moment de changer notre identité pour notre croissance.»

Un nom ouvert sur le monde

Changer de nom ne se fait pas facilement pour une agence, qui donne en général la priorité à ses propres clients dans son travail au quotidien. «Le processus de repositionnement s'est amorcé il y a deux ans, précise Véronique Desrosiers, coprésidente. On cherchait un nom qui incarnerait nos valeurs et notre façon de travailler au quotidien.»

L'exercice visait aussi à mettre en lumière les expertises de l'agence et à préciser son offre de services. En effet, au fil des ans, ses mandats l'ont amenée à se spécialiser dans le rayonnement des marques en ligne, interentreprises et employeurs. Elle accompagne ses clients variés autant dans la stratégie et la création que dans la commercialisation. 

«On ne s'est jamais considéré comme une agence de pub. Nos clients ne nous approchent pas pour des placements médias, des messages télé de 30 secondes ou des bannières.» Featuring a plutôt une approche de consultant et travaille en amont pour aider ses clients à régler des problèmes notamment de positionnement, comme c'était le cas avec le quotidien montréalais Le Devoir.

Véronique desrosiers

featuring

Le nouveau nom veut ainsi mettre l'accent sur le fait que les clients sont toujours mis de l'avant, d'où la signature La marque au premier plan, ou en anglais Featuring brands that can't be ignored. «Le nom feature renvoie également à la notion d'élément différenciateur», souligne Karl-Frédéric Anctil. 

Les yeux tournés vers l'international

Cette démarche d’actualisation visait aussi à faciliter le développement à l'international. L'agence avait déjà des occasions d'affaires avec des marques européennes, pour qui l'anglais est une seconde langue. «Le nom Écorce passait moins bien, tant dans la prononciation que dans la traduction qu'on essayait de faire, mentionne-t-elle. Écorce en anglais, c'est bark, mais une agence de ce nom existe déjà aux États-Unis», ajoute Karl-Frédéric Anctil. 

Le changement de nom s'imposait donc pour amorcer un développement plus actif dans ces marchés. Cet effort sera soutenu par une nouvelle venue à l'équipe: Rikke Wivel, qui devient vice-présidente, stratégie d'affaires. Elle détient plus de 15 ans d’expérience en commercialisation de marques dans un environnement numérique et a notamment occupé des postes au sein de l’entreprise allemande Beiersdorf AG, de Staples en Europe et de Monster Worldwide au Canada et en Europe. Les opérations européennes de Featuring seront situées à Amsterdam.  

Rikke Wivel

featuring

«L'objectif est vraiment de créer plus d'emplois ici et d'offrir à nos employés la possibilité d'aller travailler ailleurs de temps à autre, mentionne Véronique Desrosiers. Cela nous amènera aussi à travailler pour des marques différentes.» 

«On a aussi beaucoup de clients d'ici qui veulent étendre leurs activités à l'étranger et cela leur ouvrira également des portes», ajoute le coprésident.

Le modèle davantage tourné vers la consultation que propose l’agence s’adapte bien à cette expansion qui vise principalement les PME et moyennes entreprises.

Une nouvelle identité visuelle et un site web revampé

Featuring sera beaucoup utilisé avec l'acronyme Ft. dans sa version plus courte. De là découlera un univers visuel assez riche. En plus de changer de nom, l’agence se dote d'une identité visuelle renouvelée et lance un site web qui présentera entre autres les principaux projets de l’agence et sa méthodologie de travail.

«Le trait reliant les lettres F et T du logo deviennent un fil d’Ariane graphique auquel se greffe le nom d’un client, d’un talent et d’un partenaire. Il exprime l’importance que nous accordons à la collaboration. L’univers de la marque devient un terrain de jeu à la fois éclectique et structuré, qui s’arrime à notre méthodologie et trouve son équilibre entre la stratégie et la création», souligne Karl-Frédéric Anctil. 

Le site proposera également un magazine qui offrira du contenu rédigé en partie à l'interne sur la culture de l'agence, mais aussi des articles de fond d'autres collaborateurs.

Si les deux partenaires d'affaires souhaitent voir leur agence se développer à l'avenir, ils veulent également «avoir encore le loisir de choisir les employés et les clients avec qui ils travailleront». 

 

 

 

 

Création: toute l'équipe de Featuring
Conception-rédaction:​ Joëlle Choquette, Helen Savage et Marie-Josée Dufour  Photographie:​ Jean-Sébastien Dénommé 
Développement web:​ Kffein
Révision et traduction:​ Communications Syllabu