La référence des professionnels
des communications et du design

Se déconnecter pour mieux connecter avec le Québec

Pour lancer sa nouvelle plateforme créative Lâcher prise, l’Alliance de l’industrie touristique du Québec et Cossette ont invité cinq influenceurs internationaux à se déconnecter des réseaux sociaux, afin de mieux se laisser imprégner par la grandeur de notre territoire. 
 

Seize jours de tournage auront été nécessaires pour exhiber les quatre coins du Québec. Dans un secteur où la concurrence mondiale ne cesse de s’intensifier, cette nouvelle plateforme se déploie dans un écosystème de contenu complet. «Il ne suffit plus de mettre en place une campagne ponctuelle, explique Sébastien Viau, vice-président, marketing et commercialisation à l’Alliance. Nous devons atteindre les voyageurs tout le temps, avec des contenus pertinents selon leurs intérêts.»  

Davantage qu’un concept publicitaire, selon Florence Girod, chef, stratégie et produit intégré, de Cossette, Lâcher prise est une attitude, une promesse qui vivra dans tous les contenus, toute l’année. «Nous avons bien sûr voulu montrer le territoire spectaculaire du Québec et la culture créative qui en émane, mais nous avons surtout voulu montrer à quel point l’accueil chaleureux que les voyageurs reçoivent rend leur expérience plus forte et plus mémorable.»

Pour la réalisatrice Eva Van den Bulcke, la campagne est un hommage à tout le Québec, qui s'étend jusque dans le choix de la chanson originale, conçue pour la nouvelle plateforme par l’artiste québécois Geoffroy, en collaboration avec Cult Nation. Sa chanson Wanderer accompagne la vidéo maîtresse dans sa version anglaise, tandis que la chanteuse québécoise Beyries prête sa voix à la version francophone. 

Le Québec dans les yeux de cinq influenceurs

L’Alliance a invité cinq influenceurs aux préférences de voyage différentes à prendre congé de leur vie pour quelques jours. Ainsi, Jean Imbert, chef restaurateur français, Alan Estrada, acteur et blogueur voyage mexicain, Kiersten Rich, blogueuse voyage des États-Unis, ainsi que les photographes d’aventure Benjamin Prescott et Jess Dales ont parcouru un itinéraire de voyage sur mesure, en fonction de leurs intérêts et de ce qu'ils désiraient communiquer. 

«Aujourd'hui, les voyageurs choisissent leurs destinations bien au-delà des descriptions officielles offertes sur les sites traditionnels», explique Eva Van den Bulcke. L'offensive repose donc sur une expérience réelle, dans un style hybride entre le documentaire et la publicité, caractéristique de la réalisatrice. Une approche axée sur l'échange, non scriptée, mettant l’accent sur les sensations fortes et brutes qu’on peut vivre au Québec. «Pour nous aussi, c’était une expérience de lâcher prise», ajoute Florence Girod. 

Le chef Jean Imbert utilise sa notoriété au quotidien pour sensibiliser les gens à manger sainement, dans le respect de la nature et des écosystèmes. «Il était réellement fasciné par cette culture d'huîtres innovantes en Gaspésie, par le gin radoune, aromatisé aux champignons sauvages ou par les algues récoltées à la main pour en faire du pesto», raconte Eva Van den Bulcke. Ainsi, les protagonistes ont été choisis pour le message qu'ils voulaient communiquer, en accord avec les valeurs du Québec. «La spontanéité et le naturel résonnent davantage auprès du public, surtout venant de gens déjà crédibles dans leur milieu.»

«Les influenceurs que nous avons invités ont l’habitude de beaucoup communiquer avec leurs communautés. Nous leur avons demandé de fermer leur téléphone et de cesser leurs activités sur les plateformes sociales pour vivre pleinement chaque moment de leur voyage et profiter complètement du Québec», dit Florence Girod.

Un écosystème de contenu complet

Le récit de voyage de chacun est présenté dans quatre vidéos de 60 secondes diffusées en prévidéo et dans les médias sociaux. Lâcher prise a été conçue de façon à interpeller le voyageur 365 jours par année, à toutes les étapes de son parcours, du choix de la destination jusqu’au voyage, en passant par la recherche d’inspiration et le choix des activités. Pour soutenir cette nouvelle plateforme créative, au-delà de 580 contenus destinés aux réseaux sociaux ont été développés, en plus des 560 bannières web.

Les cinq influenceurs produiront également du contenu au sujet de leur séjour au Québec, en plus d’offensives de relations médias dans leurs marchés respectifs, également visés par l'initiative, soit l’Ontario, les États-Unis, la France et le Mexique.

Annonceur: Alliance de l'industrie touristique du Québec
Agence: Cossette
Agence média: Touché!
Maison de production: Les Enfants
Réalisation: Eva Van den Bulcke
Co-Réalisation (Quête Blonde Abroad et Ben&Jess): François Méthé 
Postproduction visuelle: Chop Chop
Mix/habillage sonore: Cult Nation
Photographie: Martin Laporte, Guillaume Simoneau
Musique originale: Cult Nation – Tim Buron, Geoffroy Sauvé
Interprétation: Geoffroy
Adaptation française et interprétation: Beyries