La référence des professionnels
des communications et du design

Le design typographique des Jeux olympiques de PyeongChang

Le cabinet-conseil en stratégie et design de marques Interbrand a conçu l'identité visuelle des Jeux olympiques de PyeongChang. Un projet de design d'envergure scruté de près par la communauté internationale. 

L'aspect visuel des Jeux repose sur des lettres de hangul, l'alphabet officiel coréen, créé au XVe siècle par Sejong le Grand, quatrième roi de la dynastie Joseon en Corée, afin de favoriser l'alphabétisation du peuple.

Les visuels olympiques déclinent l'alphabet national en éléments abstraits et en amoncellements de petites lettres formant des flocons de neige. «La grille géométrique et la composition des mots-clés écrits en hangul représentent l'harmonie et l'interaction entre la communauté internationale à PyeongChang, soutient Interbrand. Les formes et les couleurs créées par le chevauchement des lettres expriment les nouvelles possibilités d'ouverture.»

L'idée d'utiliser le hangul a cependant commencé avant l'intervention d'Interbrand. Le logo officiel de PyeongChang 2018, conçu en 2013 par Ha Jong-joo, consultant coréen en identité d'entreprise, reposait également sur cet alphabet.

La forme carrée dans le logo représente la lettre P de PyeongChang, et l'astérisque, le C. Mais les deux consonnes possèdent un symbolisme plus grand que leur représentation littéraire. Le carré symbolise l'endroit physique où les célébrations olympiques se déroulent, alors que l'étoile incarne les éléments hivernaux naturels, comme la neige et la glace, ainsi que les réalisations «cosmiques» des athlètes, étoiles des Jeux.

Malgré sa conception culturelle, le logo a fait l'objet de critiques qui ont relevé un certain manque de vigueur, notamment. Interbrand est pourtant d'avis que de stimuler la culture du pays hôte devrait être l'objectif clé de toute campagne de marque olympique.