La référence des professionnels
des communications et du design

Golden Globes: une publicité de L'Oréal jugée décalée

Dans le cadre de la télédiffusion de la remise des trophées Golden Globes, L’Oréal a présenté une publicité comparant le retour de l’actrice Winona Ryder à la réparation de cheveux abîmés. Un moment jugé inopportun, alors qu’Hollywood profitait de la cérémonie pour affirmer son engagement à respecter les femmes.

Tout juste quelques mois après l’affaire Harvey Weinstein, la plupart des personnalités ont foulé le tapis rouge de la cérémonie des prix Golden Globes vêtues de noir. C'était une façon de rendre hommage aux victimes présumées d’agressions et de harcèlements sexuels, dans la déferlante de dénoncements qui a notamment bouleversé la sphère hollywoodienne. 

L'exécution du bureau de New York de McCann présentait le produit capillaire Elvive de L'Oréal. L'identité de la vedette est dissimulée dans la majeure partie des 60 secondes publicitaires, où il est impossible de distinguer le visage de cette dernière en raison de cheveux soigneusement mis en place. On la voit dans une loge vraisemblablement quelques minutes avant une apparatition sur la scène d'un gala.

C'est seulement dans les dernières secondes du film que Wynona Ryder est dévoilée. «Tout le monde désire faire un retour. Les cheveux abîmés le méritent aussi», peut-on lire alors que l'actrice s'apprête à monter sur scène.  

«Dire la vérité est la plus puissante des armes que nous possédons», a scandé Oprah Winfrey dans son discours, qui a rappelé au passage, que les agressions, le harcèlement et les inégalités sexuels transcendent largement l'industrie du divertissement, saluant le courage de toutes les personnes qui ont dénoncé leurs présumés agresseurs, peu importe le milieu. 

La publicité a fait couler beaucoup d'encre sur les réseaux sociaux, révélait Adweek, qui juge que malgré l'élégance du film de 60 secondes, la métaphore demeure «tellement maladroite qu'elle se rapproche de l'absurde».

comments powered by Disqus