La référence des professionnels
des communications et du design

Après Dove, au tour de H&M d'être accusée de racisme

À la suite d'une publicité de H&M jugée raciste par certains, principalement sur les médias sociaux, la marque de vêtements a retiré la photo et présenté ses excuses.

Sur la photo controversée, l'on pouvait voir un enfant noir qui portait un chandail sur lequel on lisait «Coolest monkey in the jungle» (en français: «Le singe le plus cool de la jungle»).

Sur Twitter, la blogueuse Stephanie Yeboah a décrié le choix de l'annonceur d'un enfant noir pour porter un tel chandail.

– Stephanie Yeboah (@NerdAboutTown) 7 janvier 2018

Sa publication a été reprise des milliers de fois sur Twitter. La blogueuse a déploré par la suite les commentaires reçus à la suite de sa publication, rappelant que les Noirs se faisaient historiquement traiter de singes pour expliquer à ses détracteurs en quoi elle jugeait la publicité offensante.

– Stephanie Yeboah (@NerdAboutTown) 7 janvier 2018

 

– Stephanie Yeboah (@NerdAboutTown) 7 janvier 2018

H&M s'est excusée auprès de ceux qui ont été offusqués, puis a supprimé l'image de toutes les chaînes H&M. L'image du vêtement seulement est toutefois toujours présentée en ligne. 

Le groupe The Weeknd, qui est un des ambassadeurs de l'annonceur, a décidé aujourd'hui de rompre ses liens avec lui, se disant embarrassé et choqué par l'image choisie, selon un article de Pitchfork. Abel Tesfaye avait entamé cette première collaboration en 2017. Parmi les ambassadeurs de la marque au Canada, notons Maripier Morin. Elle n'avait pas encore réagi à la nouvelle sur son compte Twitter ou Instagram.

Rappelons que la marque de cosmétiques Dove avait également été attaquée en octobre dernier pour une publicité jugée raciste par certains et avait présenté ses excuses.

comments powered by Disqus