La référence des professionnels
des communications et du design

Le Fonds des médias du Canada dévoile son rapport de tendances annuel

L'étude Le choc du présent publiée par le Fonds des médias du Canada (FMC) fait état de récentes données sur la place des technologies dans la vie des Canadiens. 

L'étude Le choc du présent publiée par le Fonds des médias du Canada (FMC) fait état de récentes données sur la place des technologies dans la vie des Canadiens.

Le taux de pénétration du téléphone intelligent au pays a atteint 79% en 2017 (2016: 75%). Celui de la tablette a été de 56% pour la même année (2016: 54%); le téléviseur connecté, lui, est à 45% (2016: 40%). Les Canadiens passent environ 21,8 heures chaque semaine en ligne, dont 6,9 à y regarder la télévision.

31% des Canadiens regardent des contenus télévisuels en ligne sur un ordinateur, alors que 28% le font sur un téléviseur connecté. Le téléphone et la tablette sont utilisés chacun par 22% de la population à cette fin.

L'appropriation des technologies par les créateurs

Le rapport met également en lumière quelques tendances planétaires. Ainsi, aux quatre coins du monde, des créateurs emploient, parfois détournent, des plateformes sociales pour les utiliser dans le cadre d'un récit. Le phénomène n'est pas nouveau, certes, mais les créateurs sont de plus en plus sophistiqués, explique le FMC. Certains exploitent même des robots conversationnels pour livrer leurs récits, brouillant les frontières entre conversation et fiction.

Un bon exemple du raffinement du «storytelling» social est la série jeunesse norvégienne Skam. Sans horaire de diffusion fixe, son intrigue se déroule en de courtes vidéos. Entre elles, chaque personnage fait avancer le récit avec ses comptes sur diverses plateformes sociales. La série connaît un grand succès en Norvège: sa troisième saison a attiré une moyenne de 600 000 téléspectateurs par épisode (sur une population d'environ cinq millions de Norvégiens). De nombreux pays en ont d'ailleurs acheté les droits, et Facebook en produira une version en anglais.

D'autres technologies sont également mises à profit par les créateurs, dont le moteur de jeu gratuit Unreal Engine, l'intelligence artificielle et le big data.

Le FMC note aussi un retour de l'audio, notamment propulsé par la popularité des assistants virtuels et des technologies activables par la voix. Pour de plus en plus de consommateurs, le web est une affaire de son; leur interface avec plusieurs contenus est leur propre voix et non plus un clavier, une souris ou un écran de téléphone.

D'autre part, l'écoute en baladodiffusion gagne en popularité. Au Canada, l'Observateur des technologies médias avance que les Canadiens écoutaient quelque six heures de balados par semaine en 2017.

Vous pouvez consulter le rapport sur le site du FMC.