La référence des professionnels
des communications et du design

Le Château Frontenac veut retrouver ses objets disparus

À l'occasion de son 125e anniversaire, le Château Frontenac lance une grande recherche publique d’artéfacts, accordant même «l’amnistie» à celles et ceux qui auraient discrètement subtilisé un objet en souvenir.

«Nous accordons l’amnistie à tous ceux qui auraient une petite cuillère, un couteau en argent, un élément de décor pris en souvenir d’un moment passé au Château, ironise Robert Mercure, directeur général du Château Frontenac, et nous aimerions vraiment qu’ils nous soient prêtés pour notre exposition.»

C’est par cet appel à tous que Robert Mercure a lancé un grand concours de mémorabilia afin que les Québécois, les employés, les anciens et tous ceux qui sont passés par l’hôtel, partagent photos, accessoires, pièces de mobilier, objets décoratifs et contribuent à la préparation de la plus grande exposition à jamais avoir été tenue sur l’histoire du Château.

En 125 ans d’histoire, le Château a vendu et donné de nombreux objets, ne possédant pas d'entrepôt pour les conserver. Mais certains ont également été dérobés. Inspiré par des initiaves semblables qui avaient marqué le Centenaire du Château Frontenac et du Château Laurier à Ottawa, Robert Mercure, espère bien «retouver ces objets de petite valeur monétaire, mais de grande valeur sentimentale.»

Marie Morneau a organisé le Centenaire du Château Frontenac, en 1993. «Nous avions fait une demande semblable à celle de cette année, raconte la relationniste. Un ancien militaire américain, âgé de plus de 80 ans, alors en vacances au Château, nous avait remis des coupons de rationnement en vigueur durant les Conférences de Québec en 1943, alors qu’il était justement en poste dans Vieille Capitale, au Château Frontenac.» 

Présentement en période de sélection, Robert Mercure cherche davantage à capturer les histoires et annectodes derrière ces objets. «Dans le but d'assembler un catalogue virtuel du patrimoine du Château, ces artéfacts dispercés un peu partout au Québec, constitueront la base d’une collection historique ad’images et d’objets porteurs de mémoire.»

Le concours se déroule du 29 janvier au 28 février. En tout, 125 pièces et leurs histoires seront sélectionnées et présentées dans une exposition qui se tiendra du 7 au 15 avril 2018, au Château Frontenac. 

comments powered by Disqus