La référence des professionnels
des communications et du design

Vous ne devinerez jamais ce dont il a été question à Dans les médias

Les pièges à clics étaient au centre des discussions, le 25 janvier, sur le plateau de Dans les médias.

La question des pièges à clics a été traitée par l'équipe de Dans les médias et leurs invités, la comédienne Sarah-Jeanne Labrosse et le docteur Gilles Chamberland, psychiatre et directeur des services professionnels de l'Institut Philippe-Pinel de Montréal.

Jouer de psychologie

Exécutant essentiellement une fonction de fructification – plus de clics, plus de revenus publicitaires –, la pratique fonctionne notamment parce qu'elle tire sur les bonnes ficelles de la psychologie du lecteur. Jouant sur des titres racoleurs qui en disent juste assez pour susciter un clic, il est facile de tomber dans le panneau et de finir sur une page qui ne nous en apprend pas autant qu'on aurait pu le croire. Pourtant, l'on retombera, encore et encore, dans le même piège.

«C'est une forme de conditionnement, explique le docteur Chamberland. Si, de temps en temps, on donne au lecteur ce qu'il attend, il sera prêt à tolérer longtemps le fait de ne pas avoir cette satisfaction.» Pour Noémi Mercier, c'est le principe de la machine à sous.

Une industrie du clic

Arnaud granata

«C'est un peu du vide, mais n'empêche, il y a une industrie entière derrière ça, explique Arnaud Granata. Il existe de grandes multinationales dans le domaine parce que c'est devenu une vraie business. Une des principales, Taboola, engrange 200 millions$US en revenus par an selon Fortune.»

Sarah-Jeanne Labrosse, elle, a vécu les pièges à clics sous un angle que la majorité ne connaîtront pas: celui du sujet-même d'un article de ce genre.  

sarah-jeanne labrosse

 

«On avait titré "Sarah-Jeanne Labrosse ridiculise solidement Joannie d'Occupation Double en se faisant plaisir dans une vidéo". La vidéo avait été extraite du gala Mammouth et on l'avait sortie de son contexte. Je l'imite dans une vidéo. Je suis comédienne. Et là, on dit que je la ridiculise? Là, ça me dérange vraiment», raconte-t-elle.

«Autant je m'en fiche parce que ça me passe par-dessus la tête, autant ça me dérange parce que je questionne l'éthique, l'intention derrière ces nouvelles-là.»

Aussi au programme de cet épisode: entrevue avec Sarah-Jeanne Labrosse, les médias nous rendent-ils anxieux et Sarah Huckabee Sanders, la dame de fer de la Maison-Blanche.

Retrouvez ici l'intégralité de Dans les médias, diffusée le jeudi à 21h à Télé-Québec. Vous pouvez aussi suivre l'émission sur Facebook.

comments powered by Disqus