La référence des professionnels
des communications et du design

Lectorat des quotidiens et des magazines: qui lit quoi au Québec

Si Le Journal de Montréal domine au chapitre du lectorat non dupliqué et imprimé, et La Presse en numérique, Le Devoir affiche les plus forts taux de croissance de lectorat à l'échelle québécoise.

Vividata vient de révéler les résultats de son étude Q3 2017, qui dresse le portrait des lectorats des principaux quotidiens et magazines du Canada. Ces données sont toutes, sauf indications contraires, des moyennes et couvrent la période comprise d'octobre 2016 à septembre 2017, du lundi au dimanche. Les lecteurs sont des adultes.

Quelques faits saillants: à l'échelle québécoise, Le Journal de Montréal se maintient au sommet en matière d'empreinte* et de lectorat de l'imprimé, alors que La Presse domine pour les éditions numériques. Toutefois, c'est du côté du Devoir que se trouvent les plus forts taux de croissance en matière d'empreinte (4,25%), de lectorat imprimé (6,10%) et de lectorat numérique (4,36%), comparativement aux résultats de Q2 2017.

Quotidiens

L'enquête montre une croissance de leur empreinte pour trois des cinq quotidiens majeurs du Québec comparativement aux résultats de Q2 2017. 

  1. Le Journal de Montréal: 2 791 000 lecteurs, +39 000 depuis Q2 2017
  2. La Presse: 2 185 000 lecteurs, +38 000 depuis Q2 2017
  3. Le Journal de Québec: 1 539 000 lecteurs, -6 000 depuis Q2 2017
  4. Le Devoir: 956 000 lecteurs, +39 000 depuis Q2 2017
  5. Le Soleil: 737 000 lecteurs, -2000 depuis Q2 2017

L'empreinte du Journal de Montréal se maintient donc au sommet à l'échelle québécoise, devant celles de La Presse**, du Journal de Québec, du Devoir et du Soleil.

Pour les éditions imprimées seulement, toujours du lundi au dimanche, pour la même période et à l'échelle québécoise, voici le classement:

  1. Le Journal de Montréal: 2 221 000 lecteurs, +49 000 depuis Q2 2017
  2. Le Journal de Québec: 1 194 000 lecteurs, +5000 depuis Q2 2017
  3. Le Devoir: 556 000 lecteurs, +32 000 depuis Q2 2017
  4. Le Soleil: 551 000 lecteurs, +14 000 depuis Q2 2017
  5. La Presse: 526 000 lecteurs, +26 000 depuis Q2 2017

Pour les éditions numériques seulement, toujours du lundi au dimanche, pour la même période et à l'échelle québécoise, voici le classement:

  1. La Presse: 1 947 000 lecteurs, +28 000 depuis Q2 2017
  2. Le Journal de Montréal: 1 257 000 lecteurs, +27 000 depuis Q2 2017
  3. Le Journal de Québec: 707 000 lecteurs, -13 000 depuis Q2 2017
  4. Le Devoir: 623 000 lecteurs, +26 000 depuis Q2 2017
  5. Le Soleil: 341 000 lecteurs, +1 000 depuis Q2 2017

Dans la région métropolitaine de Montréal et lorsqu'il est question de lectorat non dupliqué, toujours du lundi au dimanche et pour la même période, voici le classement:

  1. Le Journal de Montréal: 1 581 000, +17 000 depuis Q2 2017
  2. Métro: 1 271 000 lecteurs, +11 000 depuis Q2 2017
  3. La Presse: 1 213 000 lecteurs, +18 000 depuis Q2 2017
  4. 24 Heures: 977 000 lecteurs, +51 000 depuis Q2 2017
  5. The Montreal Gazette: 538 000 lecteurs, +11 000 depuis Q2 2017
  6. Le Devoir: 490 000 lecteurs, -7000 depuis Q2 2017
  7. The Globe and Mail: 260 000 lecteurs, +2000 depuis Q2 2017
  8. The National Post: 250 000 lecteurs, + 2000 depuis Q2 2017

Dans la région métropolitaine de Montréal, Le Journal de Montréal est aussi le plus lu lorsqu'on tient compte seulement du lectorat imprimé, avec 1 308 000 lecteurs (+18 000 depuis Q2 2017). La Presse est le quotidien le plus lu quand on tient compte exclusivement du lectorat numérique, avec 1 043 000 lecteurs (+10 000 depuis Q2 2017).

Magazines

Au chapitre du lectorat moyen non dupliqué pour les magazines de langue française, le top cinq des publications est constitué de:

  1. Ricardo: 1 777 000 lecteurs, -1000 depuis Q2 2017
  2. CAA Québec / Touring: 1 776 000 lecteurs, +161 000 depuis Q2 2017
  3. Coup de pouce: 1 350 000 lecteurs, -28 000 depuis Q2 2017
  4. Vivre mieux: 995 000 lecteurs, + 9000 depuis Q2 2017
  5. Les Affaires / Les Affaires Plus: 930 000 lecteurs, -1000 depuis Q2 2017

En s'intéressant uniquement à la portée numérique mensuelle des magazines de langue française, voici le classement:

  1. Ricardo: 673 000 lecteurs, +8000 depuis Q2 2017
  2. Les Affaires / Les Affaires Plus: 377 000 lecteurs, -4000 depuis Q2 2017
  3. L'actualité: 323 000 lecteurs, -2000 depuis Q2 2017
  4. Coup de pouce: 210 000 lecteurs, -9000 depuis Q2 2017
  5. Magazine Cinéplex: 170 000 lecteurs, -3000 depuis Q2 2017

Faits saillants

En plus de publier ces données de lectorat, Vividata met en relief quelques phénomènes en lien avec les médias. L'entreprise affirme notamment que neuf adultes canadiens sur 10 sont rejoints par un média au moins une fois par semaine, peu importe la plateforme.

Deux tiers des adultes du pays ont consulté un journal au moins une fois par semaine; les éditions de papier sont «clairement plus populaires» la fin de semaine.

63% des plus de huit millions de milléniaux du Canada découvrent le contenu d'un journal par les médias sociaux. 41% utilisent un téléphone pour accéder à des magazines, et 59% découvrent du contenu de magazines grâce aux réseaux sociaux.

Près des trois quarts des adultes habitant une ville de moins de 100 000 habitants ont lu un journal communautaire au cours du dernier mois; 60% en ont consulté un au cours de la dernière semaine.

* Vividata définit l'empreinte comme l'auditoire non dupliqué de l'imprimé et du numérique

** Les chiffres de La Presse incluent l'édition imprimée du samedi, publiée jusqu'à la fin de 2017