La référence des professionnels
des communications et du design

Comprendre la neutralité du net à l’aide d’un burger

À la suite des mesures prises par la Commission fédérale des communications (FCC) qui pourraient compromettre la neutralité du net aux États-Unis, Burger King explique, à sa façon, à ses consommateurs les conséquences d’un tel changement.

La neutralité du net peut s'avérer un concept difficile à comprendre. Pour illustrer les conséquences d’une non-neutralité sur le web, un coup d’éclat intitulé Whopper Neutrality a été réalisé dans une succursale américaine du détaillant de restauration rapide.

Dans le cadre de cette offensive, Burger King proposait différentes options de burgers à ses clients. Le Whopper MBPS, pour «making burgers per second», faisait référence à la vitesse d’accès à internet. Ainsi un Whopper lent se vendait à 4,99$, un rapide, à 12,99$, et un très rapide, à 25,99$.

Les clients souhaitant un burger de type Whopper dans un délai rapide devaient donc payer plus de cinq fois le prix courant, alors que d’autres produits de consommation sur le menu n’étaient pas soumis à cette contrainte. Plusieurs acheteurs, bouche bée devant l’absurdité d’une telle procédure, ont tout de même tenté de comprendre pourquoi ils devaient payer plus cher pour le même burger, alors qu’aucun problème de quantité de Whopper disponibles n’était en jeu. 

À la fin de la vidéo, Burger King incite les internautes à se rendre sur une page change.org afin de les encourager à signer une pétition afin de conserver la neutralité du net aux États-Unis. 

Cette initiative s’inscrit dans une tendance marquée des marques à prendre position sur des enjeux politiques ou sociaux. La chaîne a d’ailleurs diffusé un message afin de conscientiser ses consommateurs face à l’intimidation.

Annonceur: Burger King
Agence: David