La référence des professionnels
des communications et du design

Amazon annonce les 20 villes finalistes pour son projet HQ2

Après avoir évalué 238 propositions, le géant du commerce électronique a choisi 20 villes ayant le potentiel d'accueillir son second quartier général. 

Amazon a sélectionné 20 villes finalistes pour accueillir son second quartier général.

Plusieurs villes américaines déjà considérées comme des centres d'activités en technologie en font partie. C'est le cas de Boston, New York, Atlanta, Chicago, Dallas, Austin et Los Angeles, notamment. Au Canada, Toronto est la seule ville considérée par Amazon.

En septembre dernier, Amazon avait énoncé les critères sur lesquels elle axerait son choix. Ils incluaient, entre autres, une ville de plus d'un million d'habitants, un environnement stable et propice aux affaires et un emplacement avec le potentiel d'attirer les meilleurs talents. L'entreprise investira plus de cinq milliards$US en construction pour ce projet. À terme, elle affirme que HQ2 créera plus de 50 000 emplois bien rémunérés.

Au Canada, Montréal, Calgary, Vancouver et Halifax étaient aussi intéressées à accueillir Amazon. L'annonce renforce le positionnement de Toronto comme une ville de premier plan en technologie; rappelons qu'Alphabet l'a aussi choisie, l'automne dernier, pour son projet Sidewalk Labs.

Mise à jour

Suite à l'annonce d'Amazon, Hubert Bolduc, président-directeur général de Montréal International, l'organisme chargé de déposer la candidature de Montréal pour le projet HQ2, a fait cette déclaration: « Nous sommes évidemment déçus que Montréal ne figure pas dans le top 20 des villes retenues par Amazon en vue d’attirer son 2e siège social nord-américain. Toutefois, nous demeurons très fiers de la candidature de grande qualité que nous avons soumise pour promouvoir les atouts du Grand Montréal auprès des décideurs de l’entreprise. L’argumentaire développé nous aide déjà dans d’autres dossiers d’investissement. Nous avons connu de grands succès en 2017 et nous sommes très confiants de poursuivre sur cette lignée tout au long de 2018 afin d’attirer les projets les plus porteurs et créateurs de richesse pour la métropole québécoise. »

 

Photo d'en-tête: Mitchell Haindfield / Flickr Creative Commons, licence BY 2.0

comments powered by Disqus