La référence des professionnels
des communications et du design

Prédictions 2018 de Deloitte: la croissance de l’apprentissage automatique

À l’ère de l’hyperactivité numérique, les entreprises doivent plus que jamais concevoir ce qui se profile à l’horizon en matière de technologies, médias et télécommunications (TMT). Parmi sa dizaine de prédictions pour 2018, Deloitte prévoit que l’apprentissage automatique sera la tendance phare de l'année. 

Le cabinet de vérification et de conseil Deloitte a divulgué les Prédictions TMT pour une 17e année consécutive. L'étude offre pour tous les secteurs du marché des données comparatives qui auront probablement des répercussions sur leurs activités. 

Parmi les prédictions proposées, l'apprentissage automatique ou machine learning influencera les décisions dans de nombreux secteurs. Il s'agit d'une technologie d’intelligence artificielle (IA), qui permet aux systèmes d’apprendre et de s’améliorer grâce à l’expérience.

L’apprentissage automatique, partout

Moteurs de recherche, analyse de marchés financiers, reconnaissance faciale ou vocale, analyse de la personnalité des utilisateurs des réseaux sociaux, détection de données ou aide au diagnostic médical, cette technologie est employée pour un large spectre d'applications.

Il s'agit d’algorithmes, donc, analysant un ensemble de données afin d’en déduire certaines règles. Plus la machine est «nourrie» avec des données, plus ses connaissances augmentent, lui permettant d'analyser de nouvelles situations, et plus elle sera en mesure de composer des modèles qui colleront à la réalité.

Alors que les statistiques sont issues d'une analyse ponctuelle, l’algorithme de ce type de machine continuera d’apprendre et de se raffiner «seul», à force de lui donner à manger selon son secteur. 

Duncan Stewart

Deloitte

«L’ascension de l’apprentissage automatique représente de loin la tendance la plus forte cette année, et potentiellement depuis mes 10 années à la barre de ces prédictions», explique Duncan Stewart, directeur de la recherche, secteur des TMT de Deloitte, qui considère que la tendance s’étendra massivement au sein des moyennes et grandes entreprises cette année.

Deloitte prévoit que le nombre d’implantations et de projets pilotes recourant à cette technologie doublera en 2018, comparativement à l’an dernier, pour doubler de nouveau d’ici 2020. «L’apprentissage automatique sera plus couramment utilisé par les entreprises pour l’amélioration de la technologie actuelle et l’augmentation des services à la clientèle», poursuit Duncan Stewart. Elles pourront ainsi développer leurs activités en travaillant plus vite et de manière moins rigide, plutôt qu’en remplaçant leurs employés.»

Un élément à prendre en considération dans les technologies émergentes est le cycle de l'engouement de Gartner, entreprise de conseil et de recherche dans le domaine des techniques avancées. La courbe décrit essentiellement l'évolution de l'intérêt pour une nouvelle technologie. Duncan Stewart prévient que l'apprentissage automatique se situe actuellement au sommet de son engouement. À l'instar de toutes les innovations technologiques, la ferveur risque de retomber. 

Les Prédictions TMT de Deloitte reposent sur des recherches mondiales comprenant des entrevues approfondies avec des clients, des analystes sectoriels, des chefs d’entreprise à l’échelle mondiale et des professionnels de Deloitte. En 2017, elles se sont révélées justes dans une proportion de plus de 85%. 

Pour connaître toutes les prédictions, consultez le rapport complet

 

*En couverture: photo par Jonathan Denney