La référence des professionnels
des communications et du design

Démanteler les mythes de la sexualité avec le design

L'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) a collaboré avec le studio de motion design Bifurk, pour Du sexe et des chiffres, un projet vidéo visant à déconstruire les mythes sur la santé sexuelle des jeunes adultes.

Les vidéos abordent des thèmes entourant les stéréotypes sexuels dont les 17-25 ans sont victimes, comme l'âge de la première relation sexuelle, le nombre et les types de partenaires, le port du condom et les infections transmissibles sexuellement. Chaque mythe est illustré à l’aide de données québécoises à jour, qui proviennent de l'étude Pixel, réalisée auprès de 3000 jeunes dans cette tranche. 

«On ne devait jamais être dans le jugement, et s’assurer plutôt de seulement présenter les données de façon neutre à titre d’observateur», explique Étienne Vigneault, fondateur et directeur de création de Bifurk.

L’équipe de design du studio a recouru à un mariage d’esthétique en soutien à la diversité sexuelle et pour tenter de plaire à un plus large public. Illustrations originales, bricolage et animation 2D et 3D s’enchevêtrent afin de dynamiser le partage de connaissances. 

Tous les stéréotypes ont été bannis. Les personnages sont minimalistes, souvent géométriques ou flirtant avec l'abstrait. Pas de traits réalistes, pas de couleur de peau, pas de genre. «On a évité les clichés et on s’est assuré d’avoir le bon ton. On ne voulait évidemment pas utiliser le bleu pour les hommes et le rose pour les filles. Mais au-delà de ce stéréotype, on devait aussi éviter toutes associations culturelles, ethniques ou religieuses.»

Métaphores graphiques 

Guillaume Lambert de Like-moi, série télé avec sensiblement le même public cible que le projet, en assure la narration. «Comme la sexualité chez les jeunes peut s'avérer un sujet sensible, on croit que l’humour et une certaine légèreté nous aident à éviter la prise de position.» 

L’emploi de métaphores graphiques pour exprimer certains sujets a permis de ne pas tomber dans la vulgarité, selon Étienne Vigneault. Les tacos, par exemple, qui représentent l’organe féminin, et l’aubergine, celui de l’homme, communiquent avec créativité et une dose d’humour, en plus de garder les gens captifs. 

L’objectif de l’INSPQ est de faire progresser les connaissances et les compétences, de proposer des stratégies ainsi que des actions intersectorielles susceptibles d'améliorer l'état de santé et le bien-être de la population.

comments powered by Disqus