La référence des professionnels
des communications et du design

Burger King lance sa propre crypto-monnaie

À la chronique Bêtes de pub cette semaine, Stéphane Mailhiot, vice-président, stratégie, de Havas Montréal, et Anne-Claude Chénier, directrice de création de Cossette, reviennent sur la nouvelle monnaie cryptographique de Burger King. 

Plutôt que de s’en tenir aux programmes de fidélité traditionnels, la chaîne de restauration rapide a créé sa propre monnaie virtuelle, le WhopperCoin. 

Stéphane Mailhiot

havas

«Burger King a habitué les consommateurs à être dans l’air du temps, explique Stéphane Mailhiot. Quand les imprimantes 3D ont pris d’assaut le paysage médiatique, ils ont imprimé des prothèses de mains géantes pour inviter les gens à manger de plus gros burgers. Cette initiative n'est donc pas surprenante.» 

Cette crypto-monnaie sera lancée en Russie le mois prochain. Pour en acquérir, il suffit simplement de consommer dans une succursale de Burger King. Donc, plus on mange, plus on peut acheter.

Chacun pourra gérer, partager et échanger ses WhopperCoins à sa guise, à l’aide d’une application iOS et Android. Cette invention est le fruit d'un partenariat avec la plateforme Waves, spécialisée dans les monnaies cryptographiques.

Anne-Claude Chénier

Cossette

Il s’agit en fait d’un simple programme de fidélisation qui prend un nom branché. «C’est comparable aux dollars de Canadian Tire, qui incitent les gens à revenir en magasin, soutient Anne-Claude Chénier. Le jour où l'on va pouvoir s’acheter un Big Mac avec cette monnaie est loin d'être arrivé».

Aussi au programme cette semaine: de grands esprits publicitaires de Montréal se réunissent pour créer The Give Agency, agence éphémère dont la mission sera d'aider les organismes sans but lucratif, une campagne humoristique pour Netflix et le piège des protestations de la Ligue nationale de football (LNF) pour les commanditaires.

Retrouvez l’intégralité de la chronique Bêtes de pub diffusée le jeudi à l’émission Médium large de Radio-Canada Première.

comments powered by Disqus