La référence des professionnels
des communications et du design

Le Groupe Havas arrête son choix sur Montréal pour lancer La Maison W

La Maison W, un studio de design, de branding et d'architecture, sera dirigé par Nikolaos Lerakis, qui s'était joint récemment à Havas Montréal. Le volet architecture sera assuré par la firme Provencher_Roy avec qui le studio a conclu un partenariat stratégique.

Jan-Nicolas Vanderveken

havas montréal

Pratiquement au même moment où Jan-Nicolas Vanderveken est devenu le président et directeur général du bureau Montréal, qui a été reconnu comme un des 46 villages du groupe Havas, ce dernier mijotait déjà de développer une offre en design, branding et architecture.

«On a examiné ce qui existait comme offre dans le réseau et on a vu qu’on avait un bon fit avec les gens de W à Paris, explique-t-il. Nous sommes donc allés les rencontrer au printemps pour ficeler le projet qui est vraiment un joint venture entre nous et la Maison W à Paris.» 

Dirigée par Martin Piot, La Maison W a ouvert ses portes en France avec l’agence parisienne W, fondée par Gilles Deléris et Denis Gancel et membre du Groupe Havas. Elle offre ses services à des clients prestigieux comme Alpine, Roland-Garros, Sofitel et Pernod Ricard et s’articule autour de plusieurs expertises: design, branding, architecture, et création de contenu visuel et éditorial.

Le nouveau bureau montréalais sera, lui, dirigé par Nikolaos Lerakis, récemment arrivé chez Havas Montréal.

«L’ouverture à Montréal de La Maison W s’inscrit dans notre stratégie Together, visant à réunir, au sein des villages Havas, toutes les expertises nécessaires à une offre de services intégrée. Elle traduit aussi le dynamisme de notre bureau de Montréal, une ville de design reconnue par l’UNESCO», a déclaré Yannick Bolloré, président-directeur général du Groupe Havas.

Les deux fondateurs de l’agence W, Gilles Deléris et Denis Gancel ajoutent que «cette initiative concrétise l’ambition de développer l’offre à l’international, au sein des villages Havas, et d’en faire une marque porteuse d’excellence créative en matière de design, de branding et d’architecture».

«Montréal est également vue comme une porte sur l’Amérique du Nord: nous y parlons français et la relation avec Paris se fait donc de façon naturelle. Mais la ville est aussi bilingue et offre une multitude de possibilités dans toute l’Amérique anglaise», souligne Nikolaos Lerakis, directeur général de La Maison W à Montréal.

L’offre sera lancée à Toronto au mois d’octobre et sera desservie de Montréal. «D’autres Maisons W pourraient voir le jour, mais celle de Montréal est vraiment la première à voir le jour parmi les villages de Havas», ajoute Jan-Nicolas Vanderveken.

La distinction montréalaise

La vision du studio montréalais et du studio parisien sera semblable. «Dans les deux cas, nous avons une offre 360 et un studio interne spécialisé dans l'expérience de marque, le branding, le design et l'espace », souligne Stéphane Mailhiot, vice-président de la stratégie de Havas Montréal.

stéphane mailhiot

havas Montréal

La différence tiendra principalement dans les particularités de chacun des marchés avec tous les ajustements que cela signifie. «Paris est plus axé sur le luxe, et ici, on ne l’aborde pas de la même façon»,  soutient Jan-Nicolas Vanderveken.

Cela s’explique, selon Stéphane Mailhiot, par le fait que le marché parisien regorge d’offres qui leur permettent d’être plus précis et tournés davantage vers les expériences de prestige.

L’autre distinction: le studio de Paris compte des architectes maison tandis que l’avenue d’un partenariat avec une firme d’architecture établie et indépendante a été privilégiée dans le cas de Montréal.

«L'idée était de jumeler nos identités fortes et locales en créant une entité nouvelle, sans négliger nos marques respectives», précise Vincent Hauspy, associé de Provencher_Roy. Ce partenariat s’inscrivait dans la stratégie de développement de la firme. «Cette nouvelle offre répond parfaitement à un type de besoin grandissant pour nos clients qui souhaitent une approche globale dans la gestion de leur marque», ajoute Claude Provencher, président de la firme d'architecture.

L’offre ne manquera pas de preneurs, selon l’expérience des différents joueurs. «L'idée était de créer une symbiose en amont entre les services, indique Nikolaos Lerakis. Pour l'avoir fait pendant plusieurs  années, le branding et l'espace sont des domaines qui se font difficilement bien séparément, autant pour le design graphique qui reçoit les plans d’architecture et doit développer une marque autour que pour l’architecte.»

La Maison W, concrètement

Pour bien illustrer l’offre intégrée que La Maison W et Provencher_Roy entendent proposer, Nikolaos Lerakis donne l’exemple d’un bar ramen. «Le développement de la marque et de l’espace se fera en même temps», illustre-t-il.

C’est ainsi que les deux équipes combineront leur expertise et étudieront la manière de rendre dans l’espace une expérience de marque qui changera les choses, mais aussi la manière dont l’architecture peut influencer les logos et les communications.

Si le restaurant décide d’ouvrir un autre établissement, puis un autre et finit par se franchiser, les équipes examineront comment développer le mobilier pour faire en sorte que la chaîne se fasse beaucoup plus facilement et de façon économique et s’il est pertinent d’ajouter un volet publicitaire.

«Le fait de penser l’espace d’entrée de jeu permet de dupliquer le lieu dans d’autres localisations sans que ce soit ardu», souligne Stéphane Mailhiot.

Ce n'est là qu'un exemple, mais cela pourrait autant s'appliquer à un gym, à un événement pour le Musée d'art contemporain ou une exposition.Cette offre intégrée ne signifie pas non plus que tous les projets comporteront toutes les dimensions. Parfois, un seul volet pourra être développé.

Le studio de Paris servira d’inspiration pour tout son savoir-faire. «En associant la riche histoire et la réputation stratégique et créative de l’agence W à Paris, le savoir-faire entrepreneurial de Nikolaos Lerakis et son équipe, ainsi que l’expertise de Provencher_Roy, nous introduisons sur le marché une offre de services de calibre international pour les marques d’ici», a déclaré Jan-Nicolas Vanderveken.

 

* En couverture: projets de la Maison W.

 

comments powered by Disqus