La référence des professionnels
des communications et du design

Les médias numériques gagnent de plus en plus de terrain

Une récente étude du groupe Pew Research Center révèle que les médias exclusivement numériques prennent davantage de place dans les habitudes de consommation des Américains. 

L'analyse s'est penchée sur les résultats du dernier trimestre de 2016 de 36 sites américains strictement numériques dont le nombre de visiteurs uniques mensuels était en moyenne de plus de 10 millions. 

Selon les chiffres dévoilés par l'entreprise comScore, le nombre de visiteurs uniques moyen pour ces sites en 2016 approchait 23 millions, et la durée des visites était de deux minutes 42 secondes, une augmentation de 27 secondes par rapport à l'année précédente. De 2015 à 2016, l'achalandage sur les sites de nouvelles strictement numériques a bondi de 12%. 

En 2017, une majorité de ces gros joueurs (61%) possèdent une application pour un ou l'autre des deux principaux systèmes d'exploitation mobile (Android ou iOS) et 42% ont une application adaptée aux téléphones Apple et Android. 

 

Toujours en vie, l'infolettre 

L'étude révèle aussi que 97% de ces médias utilisent l'infolettre pour atteindre leur public. Par ailleurs, 75% proposent des baladodiffusions et 61% de ces sites offrent une section consacrée aux commentaires pour les lecteurs.

Les 36 joueurs possèdent des comptes Facebook et Twitter, alors qu'une grande majorité sont présents sur YouTube (97%) et Instagram (92%). Étonnamment, seulement 25% de ces médias ont un compte officiel sur Snapchat. 

 

Où va l'argent? 

L'étude indique que les revenus publicitaires numériques ne cessent d'augmenter, et la publicité sur le mobile est pour cause. Pour cette partie de l'étude, la hausse de la publicité numérique a été analysée. 

Selon des estimations de la firme eMarketer, la publicité sur le web a grimpé à 72 milliards$ en 2016 (contre 60 milliards$ en 2015). Elle représenterait 37% des revenus publicitaires aux États-Unis. 

Les revenus publicitaires sur l'appareil mobile ont connu une nette augmentation, passant de 32 milliards$ à 47 milliards$ de 2015 à 2016. Quant à eux, les revenus de la publicité sur les ordinateurs de table ne cessent de chuter et n'atteignent plus que 35% des revenus publicitaires numériques.

Par ailleurs, les revenus publicitaires en ligne reviennent aux mêmes quelques entreprises. Selon eMarketer, Facebook domine (35%) et Google suit loin derrière (14%). Aucune autre organisation ne possède plus de 10% des parts de ce marché. 

Voici la liste complète des médias exclusivement numériques analysés:

247SPORTS.COM
BLEACHERREPORT.COM
BREITBART.COM
BUSINESSINSIDER.COM
BUSTLE.COM
BUZZFEED.COM
CNET.COM
DEADSPIN.COM
DIGITALTRENDS.COM
ELITEDAILY.COM
FIVETHIRTYEIGHT.COM
GIZMODO.COM
HELLOGIGGLES.COM
HOLLYWOODLIFE.COM
HUFFINGTONPOST.COM
IBTIMES.COM
IFLSCIENCE.COM
IGN.COM
IJR.COM
MASHABLE.COM
MIC.COM
OPPOSINGVIEWS.COM
POLITICO.COM
QZ.COM
RAWSTORY.COM
REFINERY29.COM
SBNATION.COM
SLATE.COM
THEDAILYBEAST.COM
THEVERGE.COM
THRILLIST.COM
TMZ.COM
TOPIX.COM
UPROXX.COM
UPWORTHY.COM
VOX.COM

 

Photo de la couverture: unsplash.com/@firmbee

 

comments powered by Disqus