La référence des professionnels
des communications et du design

Airbnb accusé d'être l'hôte de terroristes

La guerre se poursuit entre Airbnb et l'industrie hôtelière, alors que, cette fois, la plateforme communautaire est accusée d'accueillir des terroristes dans une publicité. 

Un message de 30 secondes soutenu par le regroupement Hotel Association of New York suggère que des locations de logements à court terme peuvent être utilisées pour héberger des terroristes. 

On y voit une succession d'images de l'attentat suicide de Manchester et un texte superposé qui explique que son auteur, Salman Abedi, aurait envoyé une quantité importante de paquets à l'appartement où il séjournait quelques jours avant les événements tragiques. 

Pourtant, selon ce que rapporte le magazine The Verge, l'adresse en question n'aurait jamais été enregistrée sur le site d'Airbnb. 

L'entreprise américaine a répondu trois jours plus tard en lançant une publicité intitulée «Scare Tactics». Dans la vidéo, un hôte de la région de Brooklyn explique que les revenus additionnels générés par la location de son logement lui permettent de subvenir aux besoins de sa famille et il se dit «dérangé» par les propos tenus par l'association hôtelière. 

«Le fait est que, non seulement Airbnb n'a rien eu à voir avec les événements tragiques de Manchester, mais que nous sommes une des seules sociétés hôtelières qui vérifie les antécédents de ses hôtes et invités», a expliqué un porte-parole de Airbnb au quotidien Daily News. 

 

comments powered by Disqus