La référence des professionnels
des communications et du design

Programmation 2017-2018 de Télé-Québec: mise à jour

Le 30 août dernier, Télé-Québec donnait le coût d'envoi à sa saison automne-hiver. Retour sur certains changements apportés à la programmation télé annoncée à la fin de mai.

D'emblée, le directeur général de la programmation, Denis Dubois, a rappelé que la programmation 2017-2018 sera marquée par «les célébrations». Télé-Québec fêtera en effet son 50e anniversaire le printemps prochain.

Certaines émissions ont aussi passé le cap du temps, notamment Belle et Bum, qui célébrera sa 15e saison, les Francs-tireurs sa 20e, Ciné-Cadeau sa 35e année et Le National d'impro sa 40e.

Dans cette perspective, des spéciaux, des annonces et des surprises seront dévoilés prochainement pour souligner ces anniversaires. Ainsi, Les Appendices proposeront un spécial d'une heure le 30 décembre afin de tracer une revue de l'année dans leur style parodique.

Modifications aux émissions

Le docuréalité De garde 24/7 passera dans la case horaire du jeudi à 20h dès le 28 septembre et durera maintenant une heure. Dans un volet numérique ajouté, l'on y entendra le témoignage de 18 patients ou de leurs proches croisés durant la production afin de comprendre leur réalité.

Y'a du monde à messe verra aussi son nombre d'émissions augmenter ce printemps et l'été prochain, passant à 23. Sans compter que son animateur, Christian Bégin, continuera de piloter Curieux Bégin, qui a passé le cap de la décennie cette année. Banc public revient pour la même période, cette fois avec une nouvelle formule

Les émissions jeunesse Conseils de famille et Génial! profiteront d'une diffusion multijour. À noter également que la soirée Mammouth aura lieu le 15 décembre et devait à l'origine être animée par Sarah-Jeanne Labrosse et Koriass, mais ce dernier s'est désisté pour des raisons personnelles. La comédienne sera donc accompagnée de Pier-Luc Funk pour l'événement qui vise à célébrer les gestes et actions de personnalités jugées inspirantes par les jeunes.

Prolongation avant la mise en ondes

Le nouveau magazine Dans les médias, qui traitera d'images de l'actualité et proposera un regard critique sur les médias par des images marquantes, était prévu au départ uniquement pour l'automne. 

«Dans les médias représentait beaucoup d'investissements. nous voulions donc nous assurer de la formule de l'émission avant de confirmer sa poursuite l'hiver.» – Denis dubois 

Télé-Québec a annoncé que l'émission allait se poursuivre toute l'année le jeudi à 21h, à partir du 14 septembre. 

«Ce magazine représentait beaucoup d'investissements. Nous voulions donc nous assurer de la formule de l'émission avant de confirmer sa poursuite l'hiver, explique Denis Dubois. Le pilote nous a vite convaincus, de même que le talent de son animatrice.» 

Ce magazine et la nouvelle série L'indice Mc$ween font partie de la stratégie de la chaîne à créer un bon équilibre entre les contenus destinés au grand public et à l'auditoire jeunesse, pour lequel Télé-Québec est bien reconnu.  

Des nouvelles sur le déménagement 
En juin dernier, Télé-Québec et la Sodec se sont associées pour acheter l'édifice patrimonial Au-Pied-du-Courant, occupé actuellement par la Société des alcools du Québec. La chaîne déménagera donc dans l'édifice du 903 de Lorimier, à Montréal.

Pour Marie Collin, présidente et directrice générale de Télé-Québec, cette décision constitue un engagement du gouvernement envers la chaîne et une reconnaissance de l'importance de son contenu dans le paysage québécois. 

«Le déménagement représente une excellente occasion de nous positionner sur ce que sera le Télé-Québec de demain.» – marie collin

Cette marque de confiance s'est aussi traduite par le financement de 10 millions$ sur cinq ans lié au fonctionnement que Télé-Québec a obtenu pour la production originale et qui se reflète dans la programmation 2017-2018.

Le déménagement est prévu au début de l'hiver 2019. «Nous n'aurons plus de studios de production dans nos nouveaux locaux, mais allons plutôt travailler avec des producteurs indépendants. Le déménagement et les choix que nous avons à faire pour l’aménagement des locaux représentent une excellente occasion de nous positionner sur ce que sera le Télé-Québec de demain.»

Les productions continueront de se faire dans le bureau actuel de Télé-Québec jusqu'au déménagement.

 

comments powered by Disqus