La référence des professionnels
des communications et du design

Procter & Gamble supprime 140 millions$ en publicité

À la chronique Bêtes de pub cette semaine, Arnaud Granata, éditeur d’Infopresse, et Stéphane Mailhiot, vice-président, stratégie, de Havas Canada, expliquent pourquoi Procter & Gamble a réalisé d'importantes compressions en investissement publicitaire. 

La multinationale a annoncé récemment avoir coupé entre 100 et 140 millions $US en publicité sur le web lors du dernier trimestre.

arnaud granata

infopresse

Selon Kantar Media, Procter & Gamble aurait investi 2,4 milliards$US en publicité pour 2016, se positionnant comme le plus important annonceur aux États-Unis. 

Il y a quelques mois a commencé à émerger l'expression «sécurité de marque» pour parler de ces annonceurs qui font maintenant preuve de prudence à l'égard des sites sur lesquels ils présentent de la publicité. 

Il faut savoir que la plupart des pubs sur le web sont placées automatiquement et en temps réel par des robots et qu'il est donc difficile de savoir où ces investissements finissent par se retrouver.

Ce qui est étonnant avec cette annonce, ce sont les chiffres dévoilés par Procter & Gamble pour ses ventes au dernier trimestre. Alors que la majorité des experts prédisaient une baisse, le conglomérat a réalisé une croissance de 2%. 

«Nous n'avons pas remarqué de réduction quant à notre taux de croissance. Ce que ces chiffres me confirment, c'est que nous avons réduit des investissements inefficaces», a expliqué Jon Moeller, chef financier de Procter & Gamble. 

stéphane mailhiot

havas

Mieux cibler ses publicités pourrait donc avoir un impact sur la sécurité de marque, mais aussi sur les ventes fermes des annonceurs. D'ailleurs, Unilever, un des plus importants concurrents de Procter & Gamble, a aussi récemment annoncé qu'il comptait diminuer ses investissements en marketing.

Aussi au programme cette semaine: le Canada possède sa chaîne YouTube, le repositionnement des entreprises pour atteindre de nouveaux publics et des produits si populaires qu'on en limite la vente.

Retrouvez l’intégralité de la chronique «Bêtes de pub», diffusée le jeudi à l’émission Médium large de Radio-Canada Première.

comments powered by Disqus