La référence des professionnels
des communications et du design

Des icônes pour dénoncer la cyberintimidation

En Suède, l'organisme Make a Change a mandaté l'agence DDB Stockholm pour une campagne de sensibilisation qui confronte les parents aux insultes que leurs enfants reçoivent trop souvent sur les médias sociaux.

Les publicités recourent aux petits pictogrammes employés sur les téléphones intelligents pour symboliser les applications. En plaçant côte-à-côte les icônes en question, les publicités affichent des phrases chocs et injurieuses, comme «ugly slut» et «kill your self».

Selon l'organisme Make a Change, qui lutte contre l'intimidation au sens large, 20% des enfants suédois victimes de cyberintimidation entretiennent l'idée, à un moment ou un autre, d'en finir avec leur propre vie. La crise est particulièrement importante chez les jeunes filles, alors qu'en Suède, une sur trois serait victime d'harcèlement sexuel en ligne lors de l'adolescence.

Si l'opération comporte un volet numérique, elle repose surtout de l'affichage extérieur, un moyen choisi pour atteindre les parents moins présents sur internet, explique l'agence.

Annonceur: Make a Change
Agence: DDB (Stockholm)

comments powered by Disqus