La référence des professionnels
des communications et du design

Une publicité de tampons surprenante

À la chronique Bêtes de pub cette semaine, Arnaud Granata, éditeur d’Infopresse, et Stéphane Mailhiot, vice-président, stratégie, de Havas Canada, traitent d'une publicité de tampons pour le moins incomparable. 

arnaud granata

infopresse

Pour promouvoir ses tampons, la marque française de produits hygiénique Nett a eu une idée jamais vue en proposant une campagne qui met de l'avant de jeunes garçons. 

Dans sa vidéo, quatre jeunes adolescents se font présenter tour à tour une boîte de tampons, puis sont invités à déballer son contenu pour en comprendre le fonctionnement. 

Créée en collaboration avec la filiale française de l'agence Isobar, l'opération propose une approche décomplexée et un regard neuf sur un événement qui fait naturellement partie de la vie des femmes. 

Stéphane Mailhiot

HAVAS

En s'éloignant des vidéos de simulation ou encore des avis d'experts, la publicité propose un ton plus léger et montre du même coup qu'il est normal, pour les filles comme pour les garçons, de ne pas tout savoir sur le sujet. 

Cette offensive se décline aussi sur les réseaux sociaux de prédilection des jeunes, alors qu'un canal Snapchat et une chaîne YouTube ont été conçus spécifiquement pour poser des questions à ce sujet. 

Aussi au programme cette semaine: une vidéo controversée sur le compte Twitter du président américain Donald Trump, une nouvelle campagne de l'armée canadienne destinée aux milléniaux et Céline Dion nue pour le magazine Vogue. 

Retrouvez l’intégralité de la chronique «Bêtes de pub», diffusée le jeudi à l’émission Médium large de Radio-Canada Première.

comments powered by Disqus