La référence des professionnels
des communications et du design

Cue Digital Media: «De l'attention et de l'amour» envers Montréal

Cue Digital Media débarque à Montréal. L'entreprise, qui développe des occasions publicitaires entre annonceurs et éditeurs numériques, souhaite accorder «de l'attention et de l'amour» au marché du Québec afin de poursuivre sa croissance. David U.K., président-directeur général, et Oliver Ceballos, directeur des ventes au Québec, discutent de leur vision.

david u.k.

pdg de cue digital media

Amis de longue date, David U.K. et Oliver Ceballos partagent, en plus d'une expertise média, une passion pour les arts martiaux mixtes. Au fil des années, les combats de Georges St-Pierre présentés au Québec étaient autant de bonnes raisons, pour les deux comparses, de se revoir et prendre le pouls de leurs carrières. 

Jusqu'à juin dernier, Cue Digital Media recherchait la bonne personne pour chapeauter son nouveau bureau montréalais. Rapidement, le nom d'Oliver Ceballos (ex-Maxus, BCP et DentsuBos) s'est imposé pour David U.K.

L'ambition: développer, au Québec, les offres publicitaires de Cue (marketing de contenu, campagnes d'amplification sociale, programmes de commandites et autres contenus adaptés pour Snapchat).

«Le marché québécois est unique dans sa façon de faire des affaires.»

«Le marché québécois est unique dans sa façon de faire des affaires, explique David U.K.. Ici, les ententes reposent souvent sur la qualité des relations humaines. Pour développer ses activités au Québec, il est nécessaire d'avoir quelqu'un sur place, qui possède une compréhension approfondie du marché et un réseau de contacts établi. D'avoir pu recruter Oliver pour cette nouvelle aventure est un "fit" fantastique pour Cue.»

Arriver, puis grandir

Fonctionnant jusqu'ici depuis Toronto, Cue a le vent dans les voiles: une croissance constante depuis quatre ans, et des premières percées au Québec qui représentent aujourd'hui environ 5% de son chiffre d'affaires. Des entreprises comme Ubisoft, Belairdirect et L'Oréal font d'ailleurs déjà partie de son écurie d'annonceurs québécois.

En s'installant dans le Vieux-Montréal, Oliver Ceballos s'attaque à ce nouveau défi qui sera synonyme de développement. David U.K. mentionne même son objectif de faire du Québec un marché représentant de 20 à 25% du chiffre d'affaires de l'entreprise.

«Nous croyons que le Québec est un marché unique qui ne peut pas être servi à partir de Toronto.»

«Le but premier de l’ouverture de notre bureau montréalais est de mieux servir nos clients en agence, précise Oliver Ceballos. Comme la liste d’éditeurs et l’offre de produits de Cue ont augmenté considérablement ces deux dernières années, c’était une étape nécessaire d’avoir une meilleure présence dans un marché aussi important. Nous croyons que le Québec est un marché unique qui ne peut pas être servi à partir de Toronto et mérite d’avoir un point de contact d’expérience qui connait bien ses spécificités.»

«On espère être en mesure d'ajouter du personnel à Montréal dès 2018.»

Pour soutenir le développement du bureau de Montréal, David U.K. propose une combinaison «d'attention et d'amour», histoire de séduire ce nouveau milieu. Ensuite, «on s'attend à une croissance, mais nous avons des attentes réalistes. On espère être en mesure d'ajouter du personnel à Montréal dès 2018.» D'ici là, Oliver Ceballos agira seul au Québec, à titre de directeur des ventes. Il sera soutenu par les infrastructures torontoises de Cue.

Une stratégie adaptée 

En date d'aujourd'hui, la liste d’éditeurs représentés exclusivement par Cue au Canada comprend des marques d'envergure, comme CNN, Bleacher Report, Business Insider et US Weekly. Réunis, ces éditeurs atteignent 2,3 millions de Québécois chaque mois, selon les plus récents données de comScore (juin 2017). Pour l'ensemble du Canada, les éditeurs que l'entreprise représente au pays touchent mensuellement près de 80% des milléniaux et 65% des citoyens canadiens.

Avec ses partenaires, Cue produits, entre autres, du contenu commandité, des campagnes d'amplification sociale avec des influenceurs locaux, de même que des programmes de commandite qui unissent événements prisés et placements publicitaires.

L'occasion est donc belle pour l'entreprise média de développer des occasions publicitaires intégrées, capables d'atteindre un auditoire très prisé des annonceurs. Pour y parvenir, Cue entend miser sur «l'innovation et la créativité», indique David U.K., afin d'élaborer des initiatives adaptées aux particularités d'un marché unique comme le Québec.

«La présence d'Oliver va nous aider à mieux nous intégrer dans la communauté sans cesse en évolution de la publicité et du marketing au Québec. Parce que le numérique est en croissance constante. Dans 10 ans, à quoi le paysage médiatique canadien ressemblera-t-il? On pariait déjà sur le numérique; maintenant, l'on mise sur notre conviction que Cue sera un chef de file canadien dans cette industrie.»

En couverture: Oliver Ceballos, directeur des ventes et responsable du bureau montréalais de Cue Digital Media.

comments powered by Disqus