La référence des professionnels
des communications et du design

Brad: l'avenir en temps réel

L’agence Brad lance unité d’affaires Brad Contenu & Performance, consacrée à la création de contenu sur les plateformes numériques et à l’optimisation des performances. Infopresse a rencontré Fabien Loszach, nouveau vice-président interactif de cette division.

Du contenu et de la performance, simplement

Suivant les tendances du web, Brad avait anciennement ouvert un service consacré à créer des sites web pour ses clients. Fabien Loszach explique qu’après réflexion, son équipe en était venue à l’évidence que ce type de projets de longue durée n’était pas le cœur de métier de l’agence. «Au fil du temps, l'on a réorienté notre réflexion et l'on s’est mis à chercher une façon de répondre aux nouveaux besoins de nos clients. Il nous fallait trouver une manière habile et flexible de produire du contenu en temps réel. C’est là qu’est née la division Contenu & Performance.»

«Lorsqu’une publication Facebook, par exemple, génère de la traction organique, on est capable d’ajouter de l’argent en temps réel pour lui donner plus d’ampleur. La performance, c’est d’arriver à donner à nos contenus la portée qu’ils méritent.»

Il est évident pour Fabien Loszach que le web ne se limite plus à la construction de sites web. «Internet est devenu omnicanal. Il nous fallait un service capable d’accompagner nos clients sur tous les points de contact. Cette division, conçue spécifiquement pour apporter une meilleure réactivité, entend répondre à la vision multicanale des entreprises.»

Plusieurs changements, dont l’arrivée de la mobilité et l’avènement des réseaux sociaux, obligent maintenant les marques à créer des contenus dans l’instantanéité. Afin de répondre à cette nouvelle réalité, Fabien Loszach raconte qu’il était nécessaire de s’adjoindre les services d'une équipe totalement consacrée. «Autour de la table, nous avons mis des stratèges interactifs, créateurs de contenu, analystes et planificateurs médias web, en plus de compter sur une équipe à l’interne capable de produire des vidéos de qualité sur le vif.»

L’art de la performance

À l’heure de la surabondance des contenus et de l’information, le phénomène d’infobésité est bien présent. Afin de se démarquer, Fabien Loszach explique que les marques devront trouver le moyen que leur contenu soit mis de l’avant: «Lorsqu’une publication Facebook, par exemple, génère de la traction organique, on est capable d’ajouter de l’argent en temps réel pour lui donner plus d’ampleur. La performance, c’est d’arriver à donner à nos contenus la portée qu’ils méritent.»

«On aime s’associer avec des influenceurs qui connaissent bien les communautés et les codes. On travaille par projet avec des gens de l’extérieur parce qu’on veut se donner de l’espace pour collaborer avec des personnes de différents milieux.»

Aussi, pour Fabien Loszach il est également important de proposer aux annonceurs des solutions AdWords, même si cette portion ne représente pas autant du véritable contenu créatif. «On devait le faire, car, dans la dernière année, Google et Facebook comptaient à eux seuls 95% de la croissance de la publicité numérique.»

Contenus commandités, jusqu’à quel point?

Si de plus en plus de marques se lancent à pieds joints dans la création de contenus commandités, Fabien Loszach mise sur la prudence puisque, selon lui, cette tendance pourrait bientôt atteindre un point de saturation. Le danger pour les entreprises est de s’associer avec des blogueurs qui ne possèdent pas une vraie communauté. Il faut demeurer plus vigilant que jamais, car le phénomène d’achat d’abonnés est bien réel.

Fabien Loszach fait aussi remarquer que les plateformes qui hébergent les influenceurs nous tiennent à leur merci. Il suffit qu’Instagram modifie son algorithme pour qu’une personne influente ne le soit plus du tout.

«Internet est devenu omnicanal. Il nous fallait avoir un département capable d’accompagner nos clients sur tous les points de contact.»

Cela dit, la nouvelle division de Brad entend tout de même lancer des campagnes d’influence. «On aime s’associer avec des influenceurs qui connaissent bien les communautés et les codes. On travaille par projet avec des gens de l’extérieur parce qu’on veut se donner de l’espace pour collaborer avec des personnes de différents milieux. On est en constante recherche de gens qui ont une intelligence sociale pour comprendre où sont les mouvements sociaux et les modes du moment.»

Par ailleurs, l’équipe de Brad Contenu & Performance a nommé Sophie Giroux chef de groupe, contenu et réseaux sociaux. L’agence peut également compter sur plusieurs nouveaux visages, dont Maxime Leclaire comme analyste et planificateur en médias sociaux, Noémie Trépanier (ex-DentsuBos, FCB, TP1), qui agira comme directrice de comptes interactifs, Christelle Saint-Julien (ex-Frank + Oak, Ssense) à titre de rédactrice et Paul Transon à la création.

 

En photo de couverture, de gauche à droite: Noémie Trépanier, Tien-Dat Nguyen, Paul Transon, Sophie Giroux, Fabien Loszach, Christelle Saint-Julien et Maxime Leclaire.

comments powered by Disqus