La référence des professionnels
des communications et du design

David Droga, récompensé à Cannes pour l'ensemble de son oeuvre

Le Festival international de la créativité de Cannes remettra le 24 juin le Lion de St.Mark à David Droga, fondateur de l’agence Droga5. Chaque année, le prix est attribué à un acteur de l’industrie pour sa contribution exceptionnelle.

Un parcours fulgurant

À 18 ans, David Droga a délaissé ses études et a entamé sa carrière en publicité dans la salle de courrier d’une petite agence de Sydney en Australie. Dès l’année suivante, il a remporté son premier Lion à Cannes.

Avant de lancer sa propre agence, David Droga a connu une ascension phénoménale dans le monde publicitaire, si bien qu’à seulement 29 ans, il a été nommé directeur principal de la création pour les bureaux de Saatchi & Saatchi à Londres. Il est ensuite devenu chef de la création mondiale de Publicis, qu’il considère comme un «emploi si bien rémunéré et prestigieux qu’il faut être carrément fou pour le quitter».

Sa carrière en trois campagnes marquantes

Ecko Unltd, Still Free, 2006
Son désir d’échapper à une industrie de plus en plus réglementée, combiné à sa volonté de créer une agence à son image, l'a poussé à fonder Droga5 en 2006. La même année, l’agence a réalisé un premier coup d’éclat majeur. Dans une vidéo, on y voit Marc Ecko, fondateur de la marque de vêtements Ecko, trépasser une clôture pour dessiner un graffiti sur l’avion présidentiel Air Force One. C'était en fait un canular, mais si bien orchestré que les grands médias américains ont partagé la vidéo, croyant qu’il s’agissait d’un véritable acte de vandalisme.

Microsoft, Decode Jay Z, 2009
En 2009, alors que Microsoft souhaitait rajeunir la clientèle de son moteur de recherche Bing, David Droga a trouvé le moyen d’inclure l'étoile américaine Jay Z dans l’offensive. L’idée? Pour promouvoir l’autobiographie du célèbre chanteur, chaque page du livre était imprimée et affichée un peu partout à New York. Les lieux et l’histoire de chacune d'elles déterminaient leur emplacement dans la ville. L’agence a ensuite imaginé un jeu en ligne dans lequel les participants étaient invités à trouver chaque page en recourant à l'application Bing.

Under Armour, I Will What I Want, 2014
À l’approche des derniers Jeux olympiques de Michael Phelps, Droga5 a créé une publicité montrant l’envers de la médaille des succès d’un athlète. De retour à la compétition après plusieurs problèmes d'ordre personnel, Michael Phelps s’adonnait dans cette exécution à de douloureuses séances d’entraînement et à de nombreuses thérapies pour soigner ses blessures. En plus de mettre la lumière sur la solitude de l'athlète, la vidéo se démarquait par le choix de l'éclairage et de l'ambiance sonore, qui ajoutaient à l'intensité du moment. La campagne a d’ailleurs reçu un Grand Prix à Cannes dans la catégorie Film Craft en 2016.  

«Durant tout mon parcours, j’ai travaillé avec plus de gens talentueux qu’il en est permis. Gagner le Lion de St.Mark est un honneur bien au-delà de mes espérances, expliquait récemment David Droga, par communiqué. C’est incroyable d'être reconnu pour les réussites de sa carrière, alors qu’on a le sentiment d’avoir encore beaucoup plus à offrir.»

Droga5 a été nommée l’agence indépendante de l’année à Cannes en 2015 et en 2016 en plus d’être choisie l’agence de l’année du magazine Adweek en 2014 et en 2016.

David Droga recevra son prix le 24 juin prochain, lors d’une cérémonie à Cannes. La journée précédente, il montera sur scène pour prononcer un discours.

 

Voici les gagnants du Lion de St.Mark des années précédentes:

2016: Marcello Serpa, ancien partenaire, AlmapBBDO
2015: Bob Greenberg, fondateur et president, R/GA
2014: Joe Pytka, réalisateur, PYTKA
2013: Lee Clow, président, TBWA\Media Arts Lab
2012: Dan Wieden, cofondateur et directeur exécutif de la création, Wieden+Kennedy
2011: John Hegarty, directeur exécutif de la création et fondateur, BBH  

comments powered by Disqus