La référence des professionnels
des communications et du design

Walmart pourrait bientôt livrer à domicile

Le géant expérimente en Arkansas et au New Jersey un service de livraison à domicile effectué par les employés qui se portent volontaires et souhaitent gagner plus.

Le programme miserait sur ses 4700 succursales aux États-Unis et son 1,2 million d'employés pour offrir un service de livraison plus rapide et réduire les coûts connexes, selon ce qu'a annoncé Walmart le 1er juin sur son blogue.

Cette initiative fait suite à son service de collecte d'épicerie et de deux jours de livraison gratuite visant à rattraper son retard sur Amazon dans le commerce en ligne.

Selon Walmart, le programme peut être déployé facilement, car l'entreprise compte déjà un parc de camions de déménagement pour la collecte des centres de distribution aux magasins. Ces mêmes véhicules pourront être utilisés pour les livraisons. 

On retrouve une succursale à moins de 10 milles de 90% de la population américaine. Le détaillant compte donc profiter du retour des employés à la maison pour livrer sur leur route les achats effectués en ligne.

La participation serait volontaire: si les employés décident d'y participer, ils pourraient choisir leurs préférences, c'est-à-dire le nombre de paquets qu'ils veulent livrer, leur taille et leur poids, de même que les journées où ils effectueraient ces livraisons après le travail. Ils pourraient également arrêter d'y participer à leur guise.

Pour le moment, deux magasins au New Jersey et un en Arkansas expérimentent le modèle. Walmart n'a pas mentionné son intention d'étendre le service ailleurs.

 

En couverture: Flickr  Mike Mozart