La référence des professionnels
des communications et du design

De plus en plus de Québécois s'informent avec Facebook

Selon une nouvelle étude Netendances du Cefrio, les adultes québécois utilisent de plus en plus internet comme source d'information. Par ailleurs, les 18-24 ans sont ceux qui vont le plus sur les réseaux sociaux pour consulter des nouvelles. 

Internet comme source d'information 

Si les médias traditionnels (notamment la télévision) demeurent le moyen le plus répandu parmi les adultes québécois pour accéder aux nouvelles, sept adultes sur 10 emploient internet comme source d'information à une fréquence hebdomadaire. 

Ce chiffre grimpe considérablement pour les 18-24 ans, alors que 95% d'entre eux vont sur le web pour s'informer. Ces derniers utilisent surtout les réseaux sociaux pour accéder à l'information (74% contre 43% pour le reste des adultes québécois) au détriment des autres sites, particulièrement sur Facebook (72% contre 39% pour le reste des adultes québécois). 

Par ailleurs, si les adultes québécois de moins de 35 ans affichent les taux d'utilisation d'internet les plus élevés pour accéder à de l'information journalistique ou à des nouvelles, les générations plus âgées enregistrent la plus forte progression depuis cinq ans.

Utilisation accrue du mobile pour s'informer

Moins d'adultes québécois recourent à l'ordinateur pour accéder aux nouvelles par rapport à 2015, au profit du téléphone intelligent dont l'utilisation a augmenté, passant de 31 à 33% Pour les 18-24 ans, ce chiffre monte à 70%. 

Comme en 2015, 40% des adultes québécois disent avoir lu les nouvelles à partir d'un appareil mobile au cours du dernier mois. Par ailleurs, l'utilisation du téléphone intelligent uniquement pour accéder à ce type d'information est beaucoup plus répandue chez les 18-24 ans (45% contre 16% pour le reste des adultes québécois). 

Les moteurs de recherche au quotidien

Près de six adultes sur 10 possédant un téléphone intelligent vont au moins une fois par jour sur les moteurs de recherche à partir de leur appareil. Cette pratique touche particulièrement les 18-24 ans (85%). 

Les résultats, graphiques et tableaux peuvent être consultés en ligne.

 

Photo: Alejandro Escamilla

comments powered by Disqus