La référence des professionnels
des communications et du design

Lux J-2: retour sur les délibérations

Philippe Lamarre, fondateur d'Urbania, a présidé cette année les jurys Illustration et Photographie qui ont eu la tâche de choisir les 100 meilleures images de l'année. Voici un aperçu de ce qu'il avait à dire de son expérience.

Comment avez-vous approché votre rôle en tant que président du jury pour cette édition du concours?
Je n'aime pas imposer un style unique. C’était important qu’il y ait une représentation transversale de l’industrie de la photo dans les Grands Prix. Que ce soit de la publicité, des projets conceptuels, des images plus léchées; pour moi, c’était capital qu’on montre une palette diversifiée de talents. Je n’étais pas là pour faire une direction artistique au sein du jury, mais m’assurer que tous ses membres puissent se faire entendre, puis encourager la participation de chacun. […] On a fait un récapitulatif à la fin des délibérations et tout le monde était à l’aise avec les choix finaux. On a procédé selon une méthode d’entonnoir; on a dégraissé plusieurs fois et nous sommes arrivés avec des projets qui représentent très bien l’état des lieux de la photographie au Québec en ce moment.

L'entrevue intégrale avec Philippe Lamarre sera publiée dans le magazine Lux et dans le dossier consacré aux 100 meilleures images de l'année sur le site d'Infopresse.

Les billets pour le vernissage du 11 mai sont disponibles ici.

Photo: Albert Zablit

comments powered by Disqus