La référence des professionnels
des communications et du design

Guy Laliberté et Alexandre Amancio lancent Reflector Entertainment

Reflector Entertainment, nouvelle société de contenu multiplateforme de Guy Laliberté et d'Alexandre Amancio, ancien directeur créatif d'Ubisoft, voit le jour et entend créer au moins 150 emplois au cours des prochains mois. 

Division de Lune Rouge, une autre entreprise de Guy Laliberté, Reflector se positionne comme une société multiplateforme qui entend développer des propriétés intellectuelles au Québec afin de les distribuer à l'international. Films, séries télé, jeux vidéo, romans et bandes dessinées seront produits par l'entreprise pour faire vivre ses univers et ses créations.

«La richesse première du Québec est sa créativité, explique Guy Laliberté. Reflector représente un bel exemple de cette force unique qui nous distingue. Notre partenariat s'inscrit dans la mission de Lune Rouge, qui souhaite encourager la relève entrepreneuriale. Nous développons des univers ici, avec les meilleures ressources, puis les destinons à un marché international.»

Ce qui rend Reflector unique, selon Alexandre Amancio, «c'est la création de contenu original à travers une panoplie de plateformes en tandem et de façon complémentaire, sous le regard de notre conseil créatif. Plusieurs ententes avec de grands noms de l'industrie sont signées et nous serons en mesure de dévoiler certains univers très prochainement». L'organisation a déjà conclu un partenariat avec Unity Technologies, concepteur de jeux de haute performance, et élabore actuellement un projet avec le studio indépendant mondial Entertainment One. 

Située au cœur de Montréal, dans la Maison Alcan, Reflector est en période de recrutement et souhaite employer plus de 150 personnes dans le domaine du jeu vidéo et du développement créatif.