La référence des professionnels
des communications et du design

Rester pertinent grâce à l'innovation

À l'occasion de la conférence C2MTL, Leonard Brody, investisseur et entrepreneur en série, a souligné le fait que l'innovation s'avère la clé pour se démarquer dans un monde en constante réécriture. Focus sur les éléments marquants. 

Selon Leonard Brody, le dialogue autour de l'innovation est mort au début des années 2000, alors que les entreprises ont oublié d'inclure le facteur humain dans la conversation. 

Leonard brody

clarity digital

Perception et réalité 

Seulement 4% des Américains, affirme Leonard Brody, sont d'avis que nous vivons dans un monde meilleur en comparaison à il y a 100 ans. Pourtant, nous avons accompli des progrès dans presque tous les domaines: éducation, démocratisation, longévité, alphabétisation. 

Comment expliquer alors le fossé entre notre perception et la réalité? «Notre explication, c'est souvent qu'on travaille trop, explique Leonard Brody. Pourtant, c'est un fait, nous travaillons en moyenne deux fois moins qu'il y a 100 ans.» 

«Les ENTREPRISES ne sont plus récompensées pour les revenus qu’elles font, mais plutôt pour leurs avancées technologiques.» 

Selon Leonard Brody, pendant que les grandes institutions – gouvernement, éducation, banques, hôpitaux, églises – tentent continuellement de se redéfinir, elles sont incapables de suivre le rythme imposé par les nombreuses innovations technologiques. «Maintenant, avec l’arrivée des télécommunications et des médias sociaux, le pouvoir s’est renversé, et les entreprises n’ont plus le choix d’en tenir compte dans leurs communications et leurs décisions d'affaires.»

Quelques exemples de transformations:

«Puisque les milléniaux achètent moins de maisons que la génération précédente, ils traitent moins avec les banques. Qu’est-ce qui va arriver quand plus personne n’ira à la banque?»

L'innovation récompensée

La crise économique de 2008 a été dramatique pour bon nombre d'entreprises, mais elle a ouvert la porte à plus d'innovation, croit Leonard Brody. «Les entreprises ne sont plus récompensées pour les revenus qu’elles font, mais plutôt pour leurs avancées technologiques. Nous n'avons qu'à penser aux sociétés d'Elon Musk, pas toujours rentables.»

Les hologrammes, l'avenir?

L'innovation sera, selon l'entrepreneur, aussi responsable d'une transformation majeure du modèle d'affaires des entreprises de divertissement. À titre d'exemple, il nomme les hologrammes: «D'ici les prochaines années, une grande majorité des revenus liés au divertissement en direct viendront d'artistes plus en vie. Pourquoi? Parce qu'ils sont capables de travailler 365 jours par année.»

L'humanité connectée

Alors que trois milliards d'humains sont présentement connectés, d'ici 24 mois, un milliard s'ajoutera au nombre. Pour Leonard Brody, ce n'est pas étonnant que les plus importantes entreprises technologiques investissent beaucoup d'argent pour propager l'accès à une connexion internet: «Ce sera le plus grand avènement économique de l’histoire de l’humanité.»

De plus en plus urbains

D'ici 2030, 85% des humains habiteront les grands centres urbains. Pour l'entrepreneur, les milléniaux représentent le plus grand défi à venir: «Puisqu'ils achètent moins de maisons que la génération précédente, ils traitent moins avec les banques. Qu’est-ce qui va arriver quand plus personne n’ira à la banque?»

Et alors, comment rester pertinent?

Alors que le comportement humain est en perpétuel changement et que sa transformation s'accélère, Leonard Brody propose une piste de solution pour les entreprises qui désirent rester pertinentes: «Si ton entreprise ne possède pas son propre service d’innovation, c’est déjà trop tard. Autrement, pour réussir, une organisation devrait réaliser 10% de ses profits chaque année avec de nouveaux produits.»

 

Photo: Justin Main

comments powered by Disqus