La référence des professionnels
des communications et du design

Écorce: vers un «équilibre parfait entre création et stratégie»

Karl-Frédéric Anctil, président et chef de la création de l'agence Écorce, annonce la nomination d'une coprésidente, Véronique Desrosiers. Rencontrés dans leur bureau du boulevard Saint-Laurent à Montréal, les deux dirigeants expliquent leur vision d'entreprise.

La nomination de Véronique Desrosiers à titre de coprésidente est significative en ce sens que l’agence est maintenant représentée par deux visions distinctes et complémentaires. «Notre historique fait peut-être partie des raisons qui expliquent que nous sommes d’abord reconnus pour la créativité de nos projets, estime le coprésident Karl-Frédéric Anctil. Mais c’était important pour nous de montrer qu’il y a une stratégie longuement réfléchie derrière chacun de ces différents projets. Nous avons comme objectif d’atteindre un équilibre parfait entre création et stratégie.»

«Le côté consultation prend de plus en plus de place au sein de notre entreprise. Nos designers ne sont pas simplement appelés à appliquer de la couleur.»

Directrice générale jusqu’à tout récemment, Véronique Desrosiers soutiendra maintenant Karl-Frédéric Anctil sur le plan de la vision stratégique et de la croissance de l’agence, tout en demeurant engagée dans le développement des affaires de l’entreprise, qui compte une quinzaine d’employés. «Nous sommes des amis depuis plusieurs années, explique Véronique Desrosiers. D’ailleurs, ici, l'on fonctionne un peu comme une entreprise familiale. On mise beaucoup sur une petite équipe avec des liens tissés serrés.»

À ce sujet, les deux coprésidents croient que les plus petites agences ont l’avantage de pouvoir se démarquer par leur agilité. Leur structure plus souple et moins encombrée par les nombreux niveaux hiérarchiques propres aux grandes organisations permet de s’adapter plus vite. «Au fil du temps, l'on a monté notre boîte selon les besoins de nos clients. Former une plus petite équipe nous permet de nous ajuster selon les projets. Lorsqu'il le faut, l'on peut externaliser nos ressources pour répondre à la demande.»

Véronique Desrosiers, Karl-frédéric anctil

écorce

Par ailleurs, Karl-Frédéric Anctil fait remarquer qu’il faut être sensible aux intentions et aux volontés des annonceurs, qui souhaitent désormais s’afficher sur différents supports tout en expérimentant de nouveaux formats. «On fait de la publicité dans la suite logique des choses, mais on se considère avant tout comme des gestionnaires de marques. La première question à se poser est "comment communiquer efficacement la marque de nos clients?". D'ailleurs, le côté consultation prend de plus en plus de place au sein de notre entreprise. Nos designers ne sont pas simplement appelés à appliquer de la couleur.»

Quant à l'avenir de l'entreprise, les deux présidents sont d'avis qu'il faudra miser sur l'agilité pour se démarquer. «L'important, pour nous, c'est de ne pas perdre le focus sur ce qu'on fait de bien. Après, l'on verra, on réfléchit aussi à la diversification de notre modèle d'affaires.»

Véronique paquin

écorce

Par ailleurs, Véronique Paquin qui occupait le poste de directrice de projet depuis 2015, devient chef des opérations de l’agence et assurera la gestion des ressources humaines et la maximisation du rendement de l’entreprise. 

comments powered by Disqus